29 novembre 2022

BROME

Le brome est un élément souvent sous-estimé, mais pour les coraux, il est extrêmement important. Les coraux pierreux utilisent le brome pour la synthèse des chromoprotéines colorantes, et ils en ont besoin pour former leur structure squelettique. Les zooxanthelles l’utilisent pour la production d’enzymes irremplaçables dans la photosynthèse. Certains coraux mous, tels que Dendronephthya, accumulent du brome dans leurs tissus et l’utilisent comme matière première pour la production de toxines afin que le plancton puisse être capturé. Les gorgones et les algues accumulent également du brome dans leurs tissus. La consommation est plutôt faible même dans les réservoirs fortement peuplés. Nos mesures ont montré qu’un réapprovisionnement quotidien d’env. 0,7 à 1,2 mg de brome / 100 l (26 US.liq.gal.) peut maintenir la valeur stable. Une valeur de brome inférieure n’est pas très nocive pour la plupart des coraux, mais la fluorescence et la lueur des coraux sont rapidement perdues.

QU’EST-CE QUE C’EST:

Le brome fait partie des halogènes et est un macro-élément important dans l’eau de mer. Le brome est un élément essentiel qui a un effet direct sur les processus biologiques et la croissance des coraux ainsi qu’un effet inhibiteur.

PROBLÈMES:

Trop peu de brome entraîne une perte de couleur et de croissance, en particulier chez les coraux mous, les gorgones, les éponges, mais aussi les coraux durs. Le brome est également important pour la formation d’effets fluorescents. Valeurs trop élevées à partir d’env. 90 mg / l (0,26 US.liq.gal.) Provoquentun décollement des tissus, en commençant dans la partie médiane du corail.

LES MESURES:

Contrôler régulièrement la valeur du brome, si nécessaire ajuster le dosage, le réduire par changement partiel d’eau et utilisation de charbon actif

ESPÈCES INDICATRICES:

Une valeur de brome trop faible se traduit par des couleurs pâles, la perte de fluorescence bleue et violette (espèces indicatrices de coraux mous Cespitularia et espèces de Xenia bleues ainsi que gorgones). Les aquariums avec une concentration de brome trop faible développent généralement des dommages plus graves lorsque des parasites apparaissent.

La source : mélange de sel, systèmes d’alimentation, mélanges d’oligo-éléments, solutions de base, sels de calcium contaminés

Valeur trop élevée:

Réduire le dosage d’addition, effectuer des changements d’eau partiels, éviter les valeurs supérieures à 80 mg / l (0,26 US.liq.gal.) , Utiliser du charbon actif Carb L.

Le brome est présent dans l’eau de mer à des concentrations relativement élevées de 60 à 70 mg / l (0,26 US.liq.gal.) , Principalement sous forme de bromure. Cela signifie que cet halogène appartient aux macro-éléments et est le septième le plus concentré de tous les éléments dissous dans l’eau de mer. Néanmoins, il est généralement ignoré par les aquariophiles des récifs coralliens.

Le brome a un effet éclaircissant sur le tissu corallien et fournit une coloration semblable à la porcelaine, même sous un éclairage très bleu. En dessous d’une valeur de 50 mg / l (0,26 US.liq.gal.) , L’expansion des polypes est plus faible et les couleurs deviennent floues, surtout avec les coraux durs multicolores. Pour un bon contraste de couleur, une valeur de brome d’au moins 65–70 mg / l (0,26 US.liq.gal.) Est nécessaire.

Mais le brome n’est pas seulement important pour le développement de la couleur. Les gorgones utilisent une scléroprotéine de corne appelée gorgonine pour stabiliser le squelette. Cette protéine contient une proportion élevée de brome, qui, avec d’autres halogènes et acides aminés, fournit la substance squelettique. Certains coraux mous tels que les Cespitularia fluorescents bleus perdent leur couleur bleue si les niveaux de brome sont trop bas.

On lit souvent que le bromure est converti en bromate toxique en utilisant l’ozone. Nous avons réalisé de nombreuses expériences dans lesquelles cela n’a pu être prouvé. En principe, cependant, lors de l’utilisation d’ozone, l’eau doit être filtrée sur du charbon actif, de sorte que tout bromate présent en plus de l’ozone résiduel serait très bien adsorbé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :