Archives par mot-clé : indonésie

Arrêt temporaire des export d’Indonésie

232 Views

Demat

Apparemment, une vague de panique sur les sites de médias sociaux disant que le gouvernement indonésien a fermé l’exportation de corail.

Consultez la lettre officielle du gouvernement indonésien que les nombreux exportateurs ont reçu aujourd’hui:

L’Indonésie est la principale source mondiale de coraux pour le commerce des aquariums marins, exportant à la fois des spécimens prélevés dans la nature et des spécimens mariculteurs.

Nous avons reçu une mise à jour d’une source étroitement impliquée dans le commerce corallien indonésien en réponse aux nouvelles de ce matin selon lesquelles les exportations de corail indonésien ont été stoppées.

Il n’y a pas d’interdiction sur le corail indonésien. Les permis CITES sont délivrés normalement.

Cette histoire est juste un problème technique entre deux ministères en Indonésie. Les gens de la pêche / quarantaine ne veulent pas délivrer le certificat de santé qui doit accompagner toute expédition de corail vivant, localement et internationalement.  Des négociations sont en cours entre ces deux ministères pour résoudre ce problème technique.  Les Indonésiens sont des gens progressistes et chercheront un résultat positif rapide.  Il sera résolu dans quelques semaines.

Il n’y aura pas de transport local ou à l’étranger pour des coraux et anémones jusqu’à ce que les certificats de santé soient à nouveau diffusés.  Les expéditions ne seront que reportées, mais prévois la reprise des exportations de corail dans peu de temps.

 

Kenavo

Indonésie: le plus grand sanctuaire du monde pour la raie manta

81 Views

816203-pourvues-immenses-nageoires-forme-aile

L’Indonésie a officiellement créé vendredi le plus vaste sanctuaire du monde pour la raie manta, une réserve destinée à protéger ce fascinant, mais fragile animal, victime de la surpêche, et promouvoir l’écotourisme dans l’archipel.

La nouvelle législation assure une protection de la créature dans toutes les eaux côtières de l’Indonésie, le plus grand pays d’Asie du Sud-est, autrefois paradis des pêcheurs de raies et de requins.

Le sanctuaire couvre près de 6 millions de mètres carrés autour du littoral indonésien composé de plus de 17 000 îles.

L’ONG de défense des animaux Conservation International a salué une décision «audacieuse».

Un récent rapport a montré qu’un seul spécimen de raie manta génère un million de dollars de revenus du tourisme de sa naissance à sa mort, alors qu’une raie tuée pour sa chair ne rapporte que de 40 à 500 $, rappelle l’organisation.

De nombreux touristes étrangers affluent chaque année en Indonésie pour pratiquer la plongée sous-marine dans des eaux à la biodiversité parmi les plus riches au monde.

«L’Indonésie aujourd’hui est la deuxième destination touristique au monde pour la raie manta avec un chiffre d’affaires estimé à 15 millions de dollars», selon Agus Dermawan, un haut responsable du ministère des Affaires maritimes et de la Pêche.

Pourvues d’immenses nageoires en forme d’aile, les raies manta peuvent atteindre 7,5 mètres d’envergure.

Leur population locale décline vertigineusement à cause de la consommation des Chinois qui utilisent notamment leurs branchies dans la médecine traditionnelle.

L’Indonésie rejoint d’autres pays comme l’Équateur, les Philippines, la Nouvelle-Zélande et le Mexique qui ont déjà pris des mesures de conservation semblables.

Les deux espèces de raie manta (manta alfredi et manta birostris), dont les populations déclinent, sont inscrites sur la liste rouge des espèces vulnérables établie par l’UICN, l’Union internationale pour la conservation de la nature.

Source, AFP, 21 février 2014