Quel est le meilleur sel pour nos aquarium récifal

Demat

On retrouve dans le commerce de nombreux mélange de sels de mer. tant que que vous n’avez pas fait vos propres expériences, faites-vous conseillez par un commerçant ou par des aquariophile ….

Pour vous faire une idée ou sur les valeurs exactes des sels commerciales sur le marché, je vais recopiée sur un site polonais divers analyse que cet amateur recifal a mis aen ligne

copie : https://reefhub.pl/test-of-marine-salts/

Comme je l’ai écrit plus tôt, il existe de nombreux sels marins différents sur le marché, parmi lesquels j’ai dû en choisir quelques-uns à tester. Le critère de base était l’universalité sur le marché polonais. Dans le forum, vous avez fait beaucoup de suggestions et il est vite devenu clair qu’un autre test avec six ou sept sels ne suffirait pas. Grâce à l’aide de nos sponsors, nous avons réussi à rassembler 13 sels qui ont participé au test. Qui étaient (par ordre alphabétique):

Aquaforest Probiotic Reef Salt  (AFPB)

Aquaforest Reef Salt (AFRS)

Colombo (COLOMBO)

Faune Marin (FM)

Instant Ocean (IO)

Kent (KENT)

Living Colors   (LC)

Microbe-Lift Organic Active (MLOA – dans certains graphiques étiquetés MB OA)

Microbe-Lift Premium Reef (MLPR – dans certains graphiques étiquetés MB PR)

Preis Meersalz (PR)

Reef Crystals  (RC)

Red Sea Coral Pro (RSCP)

Red sea salt (RSS – seau bleu RS)

 Performance des sels individuels (en grammes) pour 10 litres de solvant à un niveau de salinité de 35ppt
Résultats de la mesure du pH après 45 minutes de mélange de saumure.
Calcium Ca (mg / L) dans les sels testés à la salinité de 35ppt.
Alcalinité des saumures testées à 35ppt. 
Couleur bleue – résultats marqués avec le photomètre Hanna HI755 après 45 minutes de mélange de saumure. 
Couleur rouge – Revenir de MarinLab environ 10 jours après le mélange de la saumure
 Na de sodium (mg / L) dans des sels testés à une salinité de 35ppt.
Ions de potassium K (mg / L) dans des sels testés à une salinité de 35ppt.
Ions de bromure Br (mg / L) dans des sels testés à une salinité de 35ppt.
Bore B (mg / L) dans les sels testés à la salinité de 35ppt.
Ions Strontium Sr (mg / L) dans des sels testés à une salinité de 35ppt.
Soufre S (mg / L) dans des satls testés à la salinité de 35ppt.
Silium Si (µg / L) dans les sels testés avec une salinité de 35ppt
Tableau récapitulatif des oligo-éléments et des phosphates. 
Tous les résultats en dessous des niveaux NSW sont représentés en vert, partout dans le niveau NSW mais sous 14,3% en orange et au-dessus de 14,3% en rouge

En regardant les résultats ci-dessus, nous devons les analyser à travers les imperfections potentielles de la méthode ICP-OES tout en marquant tous les composants de l’eau de mer. Nous devons également garder à l’esprit que nous avons les résultats de deux laboratoires différents, utilisant probablement des appareils et des procédures d’étalonnage différents.

C’est parfaitement évident dans le cas du silicium (Figure 18) et du cuivre, qui, selon Triton, n’est présent dans aucune des solutions salines testées, et selon MarinLab, se retrouve dans tous – même dans mon eau RODi. Cela suggérerait un autre seuil de détection (LOD) ou des mesures conservatrices dans les deux laboratoires. Je n’ai aucun moyen de dire quels résultats sont corrects. La vérité se trouve probablement quelque part au milieu.

D’autre part, de nombreux oligo-éléments contenus dans les sels peuvent être présents en tant que contaminants des principaux constituants plutôt qu’en tant que supplémentation délibérée. Dans cette situation, les sels avec des concentrations de macroéléments plus élevées peuvent montrer la présence de certains micronutriments.

Mes remarques:

Les résultats uniques du sélénium dans le sel ML PR (Triton) et de l’antimoine dans le sel RC (MarinLab) – personnellement, je ne serais pas dérangé avec eux. 
Le sel Microbe-Lift est le seul à avoir dépassé l’étain confirmé par les deux laboratoires. 
À l’exception des sels de Preis et AF PB, dans tous les autres sels, au moins un résultat d’aluminium Al est en dehors du niveau optimal de NSW 
Le lithium est le plus dépassé dans le sel de Kent. Les sels restants conservent des niveaux de lithium optimaux ou les dépassent légèrement (RSCP) Une 
grande quantité de zinc en excès a été détectée dans les sels français IO et RC

Tous les sels testés ont montré des niveaux significatifs de surplus de manganèse. Le meilleur ici est le sel de Preis. Le fait intéressant est que dans le test précédent, le sel AFRS était le seul sel à zéro teneur en manganèse. 
L’iode a presque divisé par deux les résultats. La plupart des résultats de Triton ont indiqué que cet élément dépassait dix des 13 sels testés. MarinLab n’en a souligné que trois. Les sels RC, IO et Preis étaient les pires, avec le dépassement le plus élevé. 
Le fer a également coloré la table en rouge. Les dépassements les plus élevés ont été détectés dans les sels FM et RC. Dans les sels de Colombo, Kent et RSCP (selon MarinLab), cet élément ne présente aucun excès.

Les résultats ont montré un excès de baryum dans huit des sels testés – dans le sel de Preis, vingt et une fois au dessus du niveau de NSW. Les deux suivants étaient à la limite de l’optimum, les sels Aquaforest et Fauna Marin avaient des niveaux adaptés à cet élément. Le fait intéressant est que MarinLab a détecté une petite quantité de baryum dans l’eau RODi. Le problème était qu’il était plus élevé que plus tard détecté dans les sels AF et FM.

Les niveaux de phosphate dans la NSW dépendent de nombreux facteurs tels que la saison, la profondeur, les courants, la distance de l’estuaire. E.Borneman dans son livre donne la concentration moyenne de PO4 à 0,13 mg / L.Dans d’autres études, j’ai trouvé des informations sur les phosphates aux Philippines qui oscillent entre 0,001 et 0,08 mg / L. Du fait que nous visons généralement le niveau de PO4 le plus bas dans l’eau, j’ai adopté un niveau de référence de 0,05 mg / L (http://pubs.sciepub.com/jas/4/1/1 /). Tous les sels testés répondent à cette exigence, l’ICP de MarinLab étant à nouveau plus sensible au paramètre testé que l’ICP de Triton.

Conclusion

Vous aurez compris que grâce à ces graphiques, on peut mieux gérer les carences de notre bac ou les excès de certains métaux lourds. je resterais toujours fidèle au sel Red sea Salt et à l’Aqua Forest reefsalt, qui pour moi sont des sel équilibrée.

Kenavo

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.