Mode d’emploi du Photometre Hanna 93713

121 Views

Demat

NOTICE D’UTILISATION

HI 93713

Analyseur PHOSPHATE

Nous vous remercions d’avoir choisi un instrument de

la gamme HANNA….

La présente notice couvre l’ instrument suivant : HI 93713

Après lecture de ce manuel, rangez-le dans un endroit sûr et à portée de main pour toute consultation future.

SOINS et PRECAUTIONS

Cet instrument n’est pas étanche (protection IP 54) et ne doit pas être utilisé dans l’eau.

Si, par accident, il devait tomber dans l’eau sortez immédiatement la pile et laissez-la sécher.

Ne laissez pas l’instrument dans les « points chauds » comme la plage arrière ou le coffre d’une voiture.

Cet instrument contient des circuits électriques; n’essayez pas de le démonter vous-mêmes.

Otez la pile si vous devez ne pas utiliser l’instrument pendant une longue période. Rangez le dans un endroit bien aéré, frais et sec.

Contrôlez toujours la pile

En cas de fonctionnement « anormal » de votre instrument

Un symbole « V » – LOW BAT -, ou un double point décimal apparaît sur l’afficheur

Après un rangement de longue durée

Par temps froid

Afin que la connexion soit bonne, essuyez les bornes de la pile avec un chiffon propre et sec.

Ces instruments sont conformes aux directives de la Communauté Européenne suivante :

IEC 801-2 Décharges électrostatiques

IEC 801-3 Rayonnement radio-fréquences

EN 55022 Radiations Classe B.

PRELIMINAIRE

Déballez l’instrument et contrôlez son parfait état ainsi que la présence de tous les accessoires.

1 pile 9 V

2 cuvettes

1 bouchon de protection

Ne jetez l’emballage d’origine que si l’ensemble est complet et que l’instrument a été testé en parfait état de fonctionnement.

DESCRIPTION

GENERALE

Les Analyseurs d’ions spécifiques HANNA Instruments sont des instruments portatifs à microprocesseur permettant par une mesure colorimétrique de déterminer avec précision la concentration d’ions dans les eaux courantes ou les eaux de rejet.

Les réactifs utilisés sont, soit sous forme liquide, soit sous forme de poudre. La quantité de réactif à rajouter est dosée précisément dans chaque sachet.

Les codes spécifiques sont affichés pour permettre à l’utilisateur de reconnaître, à chaque instant, à quelle phase de la mesure il se trouve.

Les instruments ont également une fonction d’auto-extinction au bout de 10 mn de non fonctionnement pour augmenter la durée de vie des piles.

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT.

La couleur de chaque objet que nous voyons est déterminée par un procédé d’absorption et d’émission de rayonnement électromagnétique (lumière de ces molécules).

L’analyse colorimétrique est basée sur le principe que certains composants spécifiques réagissent avec d’autres par changement de couleur. L’intensité du changement de couleur correspond directement à la concentration de l’ion mesuré.

Lorsqu’une substance est exposée à un faisceau lumineux d’une intensité IO, une partie durayonnement est absorbée par les molécules et un rayonnement d’intensité I, plus petit que l’intensité IO est émis.

La quantité du rayonnement absorbé est donnée par la loi de LAMBERT-BEER

LOG IO/I = ε cd dans laquelle l’expression LOG IO /I = absorbance (A)

ε = Coefficient d’extinction molaire de la substance de la longueur d’onde

c = Concentration molaire de cette substance

d = Distance que le faisceau lumineux parcourt dans l’échantillon

Par conséquent, la concentration c peut être calculée à partir de l’intensité lumineuse de la substance déterminée par son rayonnement I.

Une diode électroluminescente monochromatique (Led) émet un rayonnement à une longueur d’onde unique éclairant le système avec une intensité lumineuse Io.

Puisqu’une substance absorbe toujours la couleur complémentaire de celle qui est émise ; par exemple une substance apparaît jaune parce qu’elle absorbe une lumière bleue, les analyseurs HANNA utilisent des diodes électroluminescentes qui émettent à une longueur d’onde déterminée une lumière complémentaire par rapport à la réaction colorimétrique.

La cellule photoélectrique mesure le rayonnement I qui n’a pas été absorbé par l’échantillon et le convertit en un signal électrique.

Le microprocesseur utilise ce signal électrique et le convertit en une valeur directement exprimée dans l’unité désirée.

La phase de mesure se décompose en deux opérations :

une procédure de mise à zéro

puis la procédure de mesure proprement dite.

La cuvette joue dans cette procédure, un rôle très important et nécessite par conséquent une attention toute particulière.

Il est important que la cuvette qui a servi à la mise à zéro et la cuvette qui sert à la mesure proprement dite, soit rigoureusement identique, pour reproduire les mêmes conditions de mesure.

Il est également nécessaire que cette cuvette soit propre et soit, par conséquent exempte de toute rayure, traces de doigts ou autres. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas toucher les cuvettes avec les doigts.

De plus, il est recommandé de toujours resserrer le bouchon de fermeture avec la même force.

TABLEAU DES DIFFERENTS CODES AFFICHES

En fonction de l’évolution de la mesure, l’analyseur d’ion spécifique va afficher les codes suivants :

Indique que l’instrument est prêt et que la remise à zéro peut être effectuée

Vérifiez la procédure et soyez sûr que vous utilisez la même cuvette pour faire la remise à zéro

QUELQUES CONSEILS BIEN UTILES

Les instructions ci-dessous résument les différentes précautions à prendre pour garantir une bonne répétabilité et une bonne précision des différentes mesures.

Ne laissez pas l’échantillon à mesurer trop longtemps dans les cuvettes après avoir rajouté les réactifs ; ceci entraînerait une coloration des différentes cuvettes.

Si la cuvette est placée dans l’instrument, il est nécessaire qu’elle soit absolument propre, donc

exempte de graisse, d’empreintes digitales ou d’autres facteurs pouvant entraîner une diffusion du faisceau lumineux émis.

Il est important que l’échantillon à mesurer ne contienne pas de matières en suspension ; ceci entraînerait des erreurs de lecture.

A chaque fois que la cuvette est utilisée, il est nécessaire de remplacer le bouchon de fermeture avec la même force.

Il est possible de réaliser plusieurs mesures simultanément, une fois que la remise à zéro à été réalisée.Toutefois, pour une plus grande précision, nous vous recommandons de faire une remise à zéro à chaque échantillon.

Lors de la dissolution des réactifs, il est souvent nécessaire d’agiter l’échantillon, ceci peut entraîner la formation de petites bulles d’air. Pour garantir des mesures précises, il est nécessaire d’évacuer ces petites bulles d’air par un léger tapotement contre le récipient.

mode d’emploi en PDF : http://www.hannacan.com/PDF%20(instructions%20FR)/manHI93713_fr.pdf 

 

osmoseur

171 Views

Demat

une anecdocte sur les nitrates que mon osmoseur me faisait bouillir au vue des résultats sur le photomètre

mon premier recours était de poster un sujet sur un forum: lien , mais les « fait ceci et les fait cela » m’agacent et les résultats no3 toujours pareils

j’ai commander une pompe booster,une cartouche anti nitrate et toujours des nitrates

je décide de potasser les pages jaunes pour me tourner sur un professionnel des appareils osmose

je pris entretien avec lui, et mon osmoseur, il le demonte tout a l’air d’etre bon a part le restricteur qui ne correspond pas a la membrane

il me parle aussi de l’odeur de l’eau de conduite(eau chloré), la cartouche d’origine de l’osmoseur n’est pas assez grande pour agir sur le chlore que je devrait installé en amont de l’osmoseur

note: une eau chloré brule la membrane et déteriore et laisse passé des mauvais élements dans l’eau

et j’ai en plus 1 litre de résine anti nitrate (a changé tous les 6 mois) et une membrane neuve correspondant au restricteur

pour l’instant l’osmoseur est en rodage la suite demain

pour les rectricteurs correspondant a la membrane

250 = 35 gpd

420 = 50 gpd

850 = 100 gpd

1000 = 150 gpd

Plan de la membrane

app0001

 

 

 l’osmoseur est controllé par TDS, c’est un appareil permettant de mesurer la conductivité en entrée est en sortie d’osmoseur.

il permet surtout de voir quand les membranes ou media sont à changer ce qui peut eviter certains soucis

 

le montage

osmoseur_modifié-2 osmoseur

vous trouvez tous les matériaux sur sur site de vente par correspondance : http://stores.ebay.fr/Groupe-Optima-Osmoseurs-accessoires?_trksid=p4340.l2563

le bac de phil56

153 Views

Demat

 

Des clichés prise chez phil, ce bac est une tuerie en couleur et des coraux en pleine forme, il existe des lien sur lien car ce bac est en eau depuis plus de 10 ans 

lien

lien

lien  

la description du bac maintenant

aquarium rectangulaire en verre de 15 mm,

Dimension :

L 300 x l 80 x H 80 soit 1920 litres.

Décor :

30% de roches vivantes 30% de meuliére et 30% de roches de synthèses et 5 à 10 cm de sable de corail

Lumière :

Eclairage par HQI 2 x 400 W , 3 x 250 W équipé chacun d’ampoule marine color 10000 k et par 8 tubes T5 bleus aquascience 54 W. T5 allumés 12 heures par jour et HQI 8h30

Filtration :

Décantation 200×70 x50 placé sous l’aquarium et qui contient tout l’équipement technique : Pompe de remontée Lagune 7000, écumeur Lio51, RAC 2000 Weipro, RAH fabrication maison, filtre fluidisé pour résine PO4 ou charbon en utilisation ponctuelle et réserve eau osmosée de 300 litres

 Brassage :

Le brassage est assuré par 2 Tunze 6130, 2 Tunze 6125 et 2 pompes Hagen 3500 l/h et 2 Resun 15000 /l/h.

Paramètres physico-chimiques :

NO3 : 1 mg /l photomètre
PO4 : 0,01 à 0,03 mg/l photomètre
KH 7 à 9 Salifert
CA 420 Salifert
MG 1350 mg/l
Densite 1025 réfractomètre
PH 7,90 8,35

Entretient :

Changement d’eau 10% tous les 15 jours, sel instant océan et eau de mer naturelle à l’occasion !
Iode et Strontium une fois par semaine.
Pas d’autre ajout

Invertébrés :

Acropora plus de 30 espéces,Montipora plateau 6 sp(rouge, vert, bleu, jaune, beige etc.. )
Montipora digita 10 sp,2 Euphyllia glabressens, 3 divisa et 1 ancora
Caulastrea 2 spTubinaria pelata, renifornis et mesenterina.
Pocillopora 4 sp,Sériatopora 6 sp
Hydnophora 3 sp,Catalaphyllia
Pavona 3 sp
,Plerogyra
Porites 2sp,Trachyphyllia
Merulina,Blastomussa 3sp
Acantastrea,Montastrea
Fungia 2spGorgone 2 sp
Zoanthus 4 spAnthelia 2 sp
Xenia,Ricordea florida
Actinodiscus,Stenopus
Arlequin,Ophiures
Holothurie,Nanards
Astrea ,Trochus

Poissons :

Chelmon
Hepatus
Shoal
Flavecens
LeucosternonNemateleotris 4
Anthias 6
Chromis 10
Macropharyngodon
Neocirrhites armotus

Place aux photos

ne soyez pas dégouter

 Kenavo

 

Éponges jugés essentiels recycleurs sur les récifs

113 Views

Demat

Éponges jugés essentiels recycleurs sur les récifs

Charles Darwin s’est posé la même question: comment les récifs coralliens peuvent survivre si bien pauvre en nutriments, les océans tropicaux? Le biologiste marin Jasper de Goeij mené des recherches sur cette question et a découvert que les éponges grotte de jouer un rôle important dans la survie des récifs coralliens.

«Le récif corallien est un des écosystèmes les plus productifs au monde», explique De Goeij. «Vous pouvez le comparer à une forêt tropicale. Cette production massive est extraordinaire parce que l’océan est très tropical, pauvre en éléments nutritifs. C’est pourquoi l’eau est si claire et bleue.Il n’y a rien dedans. C’est pourquoi les récifs de corail, sont également appelés oasis dans un désert. C’est encore un mystère quel point les récifs coralliens peuvent survivre dans un environnement pauvre en nutriments. Cela s’appelle aussi le paradoxe de Darwin.

Darwin a été l’un des pionniers de la recherche sur les récifs coralliens et a également été le premier à décrire ce problème. «  Afin de gagner plus de perspicacité dans le cycle alimentaire, De Goeij étudié le rôle d’éponges dans les grottes de corail.

«Le récif corallien est un des écosystèmes les plus productifs au monde; cette production élevée est exceptionnelle en raison de l’océan tropical est très pauvre en nutriments ».

éponge

Figure 1: Les éponges ont été jugés très importants recycleurs de nutriments sur les récifs coralliens (photo: Erik van Bommel).

Un récif corallien est créé par l’accumulation des squelettes de coraux, de petits animaux qui vivent en colonies.Au cours du processus d’accumulation, toutes sortes de cavités, des trous et des grottes sont créés aussi. «Très peu d’attention est toujours portée à ces grottes, car ils sont tellement sombres et semblent être inhabité. Si vous apporter une lumière là-bas, cependant, vous pouvez voir que les murs ressemblent à une immense peinture colorée », explique De Goeij, qui l’a vu de ses propres yeux. Cette palette de couleurs magnifiques est principalement due à des éponges grotte, qui se situent entre un et cinq millimètres d’épaisseur et couvrent les murs en couches minces.

Un récif corallien est créé par l’accumulation des squelettes de coraux, de petits animaux qui vivent en colonies.Au cours du processus d’accumulation, toutes sortes de cavités, des trous et des grottes sont créés aussi. «Très peu d’attention est toujours portée à ces grottes, car ils sont tellement sombres et semblent être inhabité. Si vous briller une lumière là-dedans cependant, vous pouvez voir les murs ressemblent à une immense peinture colorée », explique De Goeij, qui l’a vu de ses propres yeux. Cette palette de couleurs magnifiques est principalement due à des éponges grotte, qui se situent entre un et cinq millimètres d’épaisseur et couvrent les murs en couches minces.

«Très peu d’attention est toujours portée à ces grottes, car ils semblent inhabitées. Si vous briller une lumière là-dedans cependant, vous pouvez voir les murs ressemblent à une immense peinture colorée».

La matière organique dissoute

De Goeij découvert que ces éponges grotte de jouer un rôle important dans le cycle alimentaire des récifs coralliens. Des algues et des coraux produisent beaucoup de matières organiques. Parce qu’une grande partie de cette est dissous dans l’eau et est très difficile à briser, des organismes très peu de gens peuvent s’en servir comme aliment.

éponge

Figure 2: la division cellulaire dans les éponges sont extrêmement élevées; ces animaux de sortie en continu de cellules mortes dans l’eau, qui servent comme source de nourriture pour les habitants du récif. Ce recyclage biologique aide les récifs de réutiliser les nutriments précieux (photo: Erik van Bommel).

Si aucune organismes utilisent cette nourriture, il se lave sur le récif et dans l’océan. Cela équivaudrait à l’énergie qui s’échappent d’un système. De Goeij, cependant, a prouvé qu’une grande partie de la matière organique dissoute est reprise par les éponges grotte. Il a été capable de le déterminer en mesurant les quantités de carbone, d’azote et de phosphore – les éléments de base de toute vie sur terre – qui allaient dans les grottes et combien sortit.

« Il semble que 90% du régime alimentaire d’une éponge grotte est constituée de carbone organique dissous. Auparavant, on croyait que les éponges ont essentiellement alimenté sur les particules ».

De Goeij découvert que ces éponges grotte de jouer un rôle important dans le cycle alimentaire des récifs coralliens. Des algues et des coraux produisent beaucoup de matières organiques. Parce qu’une grande partie de cette est dissous dans l’eau et est très difficile à briser, des organismes très peu de gens peuvent s’en servir comme aliment. Si personne n’utilise cette nourriture, il se lave sur le récif et dans l’océan. D’énergie pouvaient s’échapper du système. De Goeij, cependant, a prouvé qu’une grande partie de la matière organique dissoute est reprise par les éponges grotte. Il a été capable de le déterminer en mesurant les quantités de carbone, azote et phosphore – les éléments de base de toute vie sur terre – qui allaient dans les grottes et combien sortit. Il semble que 90% du régime alimentaire d’une éponge grotte est constituée de carbone organique dissous (DOC),précédemment, il a cru éponges principalement nourris de particules.

Intestins

Mais qu’est-ce exactement les éponges faire de toute cette nourriture? Ils ne peuvent pas investir dans la croissance parce que l’espace est limité sur un récif de corail. De Goeij découvert qu’ils utilisent principalement la nourriture pour rajeunir leurs cellules. «Cellules Sponge fracture incroyablement rapide. Par comparaison, la division cellulaire dans l’intestin de souris prend au moins une demi-journée. Éponges prendre entre 5 et 6 heures. Selon De Goeij, éponges besoin de faire cela parce qu’ils entrent en contact avec la saleté tant. «Éponges filtres leur nourriture hors de l’eau. Parce qu’ils vivent dans un environnement pauvre en nutriments, ils ont parfois à la pompe 100 litres d’eau par jour. Cela augmente les chances d’une éponge entrer en contact avec toutes sortes de virus, de bactéries et de substances toxiques. Ces choses peuvent causer des dommages permanents. Afin d’éviter cela, l’éponge rajeunit constamment ses cellules. Fait remarquable, les structures les éponges utiliser pour tirer leur nourriture sont très similaires à l’intestin humain. «Les éponges sont environ 700 millions d’années et sont les plus anciens de nos ancêtres multicellulaires. Il ressemble à notre tube digestif n’a pas tellement changé au cours del’évolution.

Sponge culture

Ainsi éponges grotte constamment produire un flux énorme de cellules mortes qui – contrairement à la matière organique dissoute – peut facilement être mangé par les autres organismes sur le récif.

éponge

Figure 3: En utilisant une cellule d’écoulement, l’adoption et l’utilisation de carbone dissous par l’éponge peut être déterminée (Photo: Dr Jasper de Goeij).

De la recherche at-Goeij a résolu le paradoxe de Darwin? «Non, il n’a pas. Mais au moins, nous comprenons maintenant mieux comment un tel écosystème peut fonctionner – en recyclant de manière efficace. Il espère que ses résultats puissent être utilisées dans la culture d’éponges.«Ce n’est pas vraiment réussi pour le moment.Peut-être que nous allons réussir à mieux maintenant que nous savons exactement ce qu’ils mangent et comment les cellules croissent et meurent. « 

Médecine Tiny usines

De Goeij voit qu’il ya beaucoup de demandes pour les éponges cultivées. Parce que les filtres, ils sont en circulation, elles pourraient être utilisées pour purifier l’eau. Mais éponges contiennent également des substances qui pourraient être utilisés comme médicaments. «Les éponges sont des usines chimiques minuscule, mais les substances qu’ils produisent sont si compliquées qu’il est beaucoup trop coûteux de les synthétiser et les médicaments seraient inabordables. Il est donc important de développer de bonnes méthodes culturales pour les éponges. À l’heure actuelle, les médecines naturelles proviennent principalement de plantes et d’animaux qui vivent sur la terre ferme. Cependant, 70% de la terre est sous l’eau et la mer contient une foule de substances intéressantes.

Curriculum vitae

Jasper de Goeij (1977) est diplômé en tant que biologiste en 2001 à l’Université de Wageningen. En 2003, il a débuté ses recherches de doctorat à l’Institut Royal des Pays-Bas Sea Research. Son superviseur était le Prof GJ Herndl de l’Université de Groningen. La recherche a été financé par NWO. Sa thèse est en droit de l’élément du vélo sur les récifs coralliens tropicaux: La dérivation de carbone cryptique révélé. Lui et le Dr Ronald Osinga se poursuit ses recherches avec leur propre compagnie Porifarma (www.porifarma.com).

« De Goeij voit qu’il ya beaucoup de demandes pour les éponges cultivées. Filtres car elles sont impayées, ils pourraient être utilisés pour purifier l’eau. Éponges contiennent également des substances qui pourraient être utilisés comme médicaments. »

Références:

www.rug.nl

de Goeij, JM (2009). cycle des éléments sur les récifs coralliens tropicaux: La dérivation de carbone cryptique révélé. 192 pp. N ° ISBN: 978-90-367-3664-0.

 

 

 

 

Des news du bac novembre 2009

117 Views

Demat 


Quelques news du bac, car je mets pas mal de reportage sur le blog mais je parle très peu du bac


J’ai changés les ampoules et t5 pour rendre le bac bleu, j’ai mis des ampoules Radium 20000 kelvin acheter par Vpc , et les t5 j’ai mis du blanc , le rendu est très beau et font resortir la fluorencens des coraux 


les parametres reste très stable a part les no3 qui ne descende pas a cause de l’osmoseur 

KH 7

calcium 450 

MG 1280 

j’utilise depuis plus de 4 mois de l’aragonite «  A.R.M. REACTOR MEDIA COARSE« , plus besoin de sel de magnesium pour le stabiliser, vous trouverez d’autre info ici 

Hier , petite sortie a la ferme de Camaret, toujours entant de choix, de couleurs , et de variété divers, désolé pour les photos mais j’avais trop de reflet de neons su les photos mais j’ai pas pu résiter a ramener 3 boutures  


je dit a plus tard pour d’autre info mais je vous regarder les dernier clicher que j’ai fait 

Kenavo Fredeau

Congélateur pour conserver des coraux menacés

111 Views
Demat
Un article sur le timesonlines sur la congélation des coraux 
 

Les coraux des océans tropicaux sont à être mis en congélation dans un zoo britannique de les préserver pour la postérité, comme ils font face la destruction de la hausse des niveaux de gaz à effet de serre.
La Zoological Society of London (ZSL) est la planification de la cryobanque première « mondiale de corail », où des centaines d’échantillons de chaque espèce seraient stockés dans l’azote liquide.
 
La décision fait suite à des recherches montrant que la plupart des récifs coralliens seront en grande partie morts d’ici 2040, anéanti par une combinaison de la hausse des températures et l’augmentation del’acidité dans les océans. Ils comprennent l’Australie 1600 mile Grande Barrière de Corail, la plupart des récifs des Caraïbes et ceux du « triangle de corail » qui couvre l’Indonésie, les Philippines, la
Malaisie,la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le Timor oriental.
 
« Les émissions de dioxyde de carbone augmentent rapidement et sont déjà au-dessus du niveau de sécurité pour les coraux », a déclaré le Dr Alex Rogers, chef de la biodiversité marine au ZSL.
« Certains récifs ont déjà commencé à l’échec et beaucoup vont mourir dans quelques décennies. Il nous faut un plan B, et la congélation est la meilleure option. « 
 
Zoo Whipsnade dans le Bedfordshire a été réservé pour le banc de corail nouvelles.
La nature désespérée du plan traduit le désespoir parmi les scientifiques sur les niveaux de la hausse du CO2, qui ont un double effet sur les récifs coralliens.
Au cœur du problème réside dans les 35 milliards de tonnes de CO2 générées annuellement par les activités humaines – un niveau qui augmente de 2% à 3% chaque année.
Dans l’atmosphère, les pièges à CO2 de l’énergie solaire et l’augmentation des températures de l’air et mer à un point qui tue les coraux.
La moitié des émissions de CO2 aussi dissoudre dans la mer, soulevant l’acidité jusqu’à ce qu’il dissout le carbonate de calcium d’origine minérale à partir de laquelle les récifs sont construits.
Les récifs coralliens dans le monde entier montrent déjà les effets.Cette année, l’Institut australien des sciences marines ont trouvé des taux de croissance de coraux sur la Grande Barrière de corail a
diminué de 14% depuis 1990.
 
Une autre étude, conduite par le Dr Charlie Veron, un scientifique de l’ancien chef à l’Institut, a averti que les niveaux de CO2 étaient déjà tellement élevés que les coraux ont été condamnés.
« Les concentrations de CO2 atmosphérique de 350 parties par million représentait un seuil pour les récifs de la planète », a déclaré Veron. « De plus, le chauffage devient dommageable trop fréquentes et l’écosystème commence à décliner. Nous sommes déjà à 387ppm et les récifs commencent à l’échec. « 
 
Aujourd’hui, les législateurs 120 à partir de 16 pays vont participer à des pourparlers à Copenhague organisé par Globe, un haut niveau inter-gouvernementale, pour discuter de la menace po
ur les récifs coralliens et les moyens de conserver les échantillons pour l’avenir lointain.
 
L’idée de mettre en place un banc de corail est née de la réussite de projets tels que le Svalbard Global Seed Vault qui conserve des milliers de semences végétales du monde entier dans une caverne refroidi sur l’île norvégienne de Spitsbergen.
 
Il s’ensuit une percée dans la régénération des coraux à partir d’échantillons congelés. Craig Downs, du Laboratoire de l’environnement Haereticus, mis au point la technique et travaille maintenant avec la ZSL. « Nous pouvons prendre 1mm-2mm biopsies de corail, à les congeler et décongeler-200C-les à se régénérer de nouveau dans un polype, dit-il. «Nous proposons de faire cela pour toutes les espèces de coraux sur la planète. »
 
Il ya environ 1.800 connue coraux tropicaux et une autre à froid 3350 espèces d’eau. Downs propose de maintien de 1.000 échantillons de chacun dans un petit entrepôt.
La Smithsonian Institution à Washington est de discuter la mise en place d’une structure similaire à atténuer contre l’échec.
 
 

 

L’indonesie va fixer des quotas

149 Views

l’Indonésie a annoncé son intention de commencer à fixer des quotas sur le commerce des coraux dans un effort pour préserver ses récifs coralliens

Rubiah_Coral_Transplant_Site

lien

Nouveau gouvernement du système de quotas Pour préserver les récifs coralliens

« Les récifs coralliens sont très importantes pour notre pays, car il est situé dans * la * zone du Triangle de Corail, » ministre des Affaires maritimes et Pêche Fredy Numberi déclaré lors d’une conférence de presse au cours d’un colloque sur la gestion des récifs coralliens.

Le système des quotas a été recommandée par l’Institut indonésien des sciences (LIPI), Fredy dit.

Il a été rapporté qu’un morceau de corail est vendu pour RP 1000 (10 cents US) pour 3000 roupies alors que le remplacement du corail même coûterait entre 5.000 et Rp Rp 10.000.

Il a été rapporté qu’un morceau de corail est vendu pour RP 1000 (10 cents US) pour 3000 roupies alors que le remplacement du corail même coûterait entre 5.000 et Rp Rp 10.000.

Il faut au moins un an pour un récif de corail devrait augmenter d’un centimètre.

En 2003, une étude de l’Université Johns Hopkins a révélé l’Indonésie 85000 kilomètres carrés récif corallien abrite un tiers de la planète corail et un quart de ses espèces de poissons.

L’Indonésie a été victime de pêche destructrices, le tourisme non réglementé et des changements climatiques, ainsi que le commerce des coraux. Les données de 414 stations de surveillance des récifs en 2000 a révélé que seulement six pour cent des récifs coralliens de l’Indonésie sont en excellent état, tandis que 24 pour cent sont en bon état, et environ 70 pour cent ne sont que dans les pays pauvres à un état convenable.

Yaya Mulyana, le directeur de la réhabilitation des récifs coralliens et la gestion du programme de phase II (COREMAP II), a dit une fois que le gouvernement a fixé un quota, les commerçants seront avisés de ne vendre que des coraux transplantés.

Il existe environ 50 espèces de corail à Bali et Nusa Tenggara occidental qui peuvent être transplantés.

Ministre d’État pour la planification du développement national (Bappenas) Paskah Suzetta dit que le gouvernement de produire un plan directeur pour répondre à plusieurs questions maritimes comme la pêche, le tourisme, les ressources maritimes et des modes de transport maritime.

« La pêche et des affaires maritimes du ministère * DKP * et Bappenas vont coopérer dans la rédaction du plan directeur», Paskah a déclaré en marge du symposium.

Source: The Jakarta Post

Corals of the world

130 Views

Demat

je vous conseille d’acheter cette encyclopedie en 3 volumes sur l’identification des coraux, il est entierement rédiger en anglais.

On retrouve plus de 3300 coraux et 9OO cartes de répartition, Ce livre est le résultat des révisions taxonomiques complètes de tous les constructeurs de récifs coraux. 

Des résumés non techniques des caractères distinctifs de toutes les espèces, des genres et
familles. 

Information sur les couleurs, les habitats et l’abondance de toutes espèces.
Les références aux détails taxonomiques et des guides de terrain régional.

vous trouverez le livre sur amazone a 160$, et un resumé plus complet sur abri sous roche 

 veron coral

Kenavo

le bac en septemptre 2009

140 Views

Bonjour a tous 

Me revoilà, rentrer de France, après une absence de 10 semaines, et content de rentrer après les evenements de la semaine derniere 

Le telegramme 


Le bac se porte très bien et les couleur des coraux se sont bien éclaircie surtout sur les Acroporidae , les paramètres toujours stable 

KH 8
CALCIUM 400 430
MAGNESIUM 1200

NO3 4
PO4 0,02

imgp3914 imgp3919

A+

VSV Volka Sucre Vinaigre

261 Views

Sans creuser profondément dans le domaine scientifique de la présente, l’objectif de base de carbone tels que les systèmes de bactérioplancton Vodka, Prodibio, Ultralith et Zeovit est de développer des bactéries en vue de la consommation de phosphates et de nitrates, qui sont ensuite exportés par l’intermédiaire d’une protéine skimmer. Cet objectif peut être atteint avec le dosage du carbone simples tels que le sucre, ou plus complexes, telles que Zeovit, impliquant des réacteurs, mutiple dosings et la manipulation des couleurs additives. (Parce que les bactéries sont exportés via l’écrémage, le bon fonctionnement d’un skimmer est un must!) Le but de ces méthodes est de créer un environnement de faible teneur en nutriments, particulièrement apprécié par Acroporids.

Voici une photo de Iwan du récif. Il est le seul qui nous intrigue avec ces méthodes, et c’est ce qui peut être réalisé.

iwanlasser1

 

Nous avons expérimenté beaucoup avec cela, et ci-dessous est le résultat de divers essais et d’erreurs. Bien qu’il y ait la littérature scientifique à l’appui de l’idée derrière le dosage du carbone et de l’exportation des éléments nutritifs utilisés par les systèmes de bactérioplancton, notre « dosage » calendrier a été réalisé grâce à l’observation et l’expérimentation (mesure des progrès de la science). Si vous envisagez l’une quelconque de ces systèmes, nous vous invitons à lire et à la recherche autant que vous le pouvez. Zeovit Les Forums ont une grande archive de l’information, et il ya beaucoup de fils chauffants sur presque toutes les grandes forum sur ce sujet. Dans le fin, cardon dosage fonctionne, mais peut être dangereux. Comme pour tout changement à votre récifs, commencez lentement.

Parce que chaque réservoir est unique, il est extrêmement important d’observer attentivement les réactions de votre animal. Pour cette raison, il n’ya pas de lignes directrices et le dosage du carbone, de quelque nature ne doit être fait par le patient, et des aquariophiles.

 

L’une des préoccupations majeures de carbone simples dosage est le développement d’une «monoculture» de bactéries. La logique de ce qui est, certaines bactéries utilisent certaines sources de carbone mieux que les autres. Si une souche de bactérie utilise l’éthanol (vodka) mieux que les bactéries souche B, et vous seule dose d’éthanol … toutes choses de la même, la souche A-concurrence à la souche B.

Même si une véritable monoculture sera probablement jamais lieu, parce que nous sommes en faveur de l’égalité des bactéries, nous avons créé une source de carbone mixte composé de Vodka, Acetate, et du sucre. En raison de la durée de vie limitée de cette solution, nous faisons de petits lots tous les deux mois. Grâce à la dose individuelle sources de carbone, nous avons également constaté des effets différents. La composition de ce mélange est source de carbone sur la base de ces observations.

carbon-sources 

Ici vous pouvez voir les ingrédients de notre « système »: Vodka (éthanol), 5% de vinaigre (acétate), et du sucre. (Le gin est pour votre plaisir) Vous remarquerez aussi la Prodibio Bio Digest que je vais prendre plus tard. Cela est souvent appelée sur les forums en ligne comme Glassbox VSV-design ou pour de courtes VSV.

Pour ce lot, nous avons utilisé 200 ml de vodka, 50 ml de vinaigre, de sucre et 1.5. Lors de la première de mélange, la solution de la mousse de vinaigre, il devrait tourner parfaitement claire au moins de 30 minutes en fonction de la réaction de la citerne, on modifie la composition en conséquence. J’ai trouvé de vinaigre blanc non désiré peut créer la croissance des bactéries plus que les deux autres, si l’on remarque dans le prochain lot, nous permettra de réduire la quantité de vinaigre. Pour le sucre, nous remarquons de plus en surface du film. Encore une fois, si cela se produit, nous réduisons le montant ajouté à l’autre lot. Comme nous l’avons déjà réalisé nous nutriments faible dose de 0,2 ml actuellement seulement de cette solution VSV quotidienne de 100 g sur un volume total du système.( 1ml pour 1000 litres d’eau du bac)

Un bon point de départ est le 0,1-0.5ml par 20g. Cette mai sembler très peu, mais il est préférable de commencer lentement et d’augmenter le montant de plus de temps pour éviter une bactérie floraison. Cela se produit à partir de surdosage une source de carbone qui les nuages de l’eau laiteuse. Malheureusement, cela peut provoquer une panne des systèmes d’oxygène que ce que les bactéries utilisent l’oxygène disponible, il est, étouffant votre poisson et de coraux. (Une autre raison pour laquelle un puissant écumeur de protéines est un must lors de l’utilisation de ces méthodes).

Quand le dosage du carbone, vous n’avez pas toujours les bactéries que vous souhaitez développer. Afin d’aider ce diverese et de créer une population de bactéries dans la colonne d’eau, nous dose BioDigest à ajouter diserable souches.

 

Bio Digest est emballé dans des petites ampoules de verre avec de l’azote gazeux (cool hein?). Dans ces petits flacons sont à la fois les bactéries nitrifiantes et dénitrifiantes. Plus précisément, les souches sont Nitrosomonas europea, Nitrobacter winogradskyi, Paracoccus denitrificans et Pseudomonas stuzerii.Prodibio réclamations qu’ils contiennent 20 milliards de bactéries par ampoule.

En raison du cycle de vie de la bactérie, ils recommandent la dose tous les 15 jours et nous suivre. Nous avons actuellement 1 ampoule de dosage sur notre propre réservoir, mais lorsque la transition de l’élevage à son nouveau domicile, nous utiliserons une double dose pour aider à garder l’ammoniac, le nitrate et pendant que les haut-stress temps.

Un aspect très important de ces systèmes est imitant la mer paramètres. Alcalinité fluctuations, en particulier, peut être préjudiciable. Nous avons pour objectif de Alk 7,5 (w Seachem Reef Salt ~ 6,5 alk vrai en raison de borate de contenu) Cal: 420 Mg: 1300. Nous faisons également waterchanges hebdomadaire 10-20% pour maintenir un niveau adéquat d’oligo-éléments et de compléter avec des acides aminés et d’iodure de potassium . Ces oligo-éléments sont extrêmement importants pour la coloration du SPS ainsi que la croissance bactérienne.

Pour plus d’informations sur Aminos «voir cet article: Do they work?

Dosage du carbone n’est pas pour tout le monde, mais il travaille pour nous. Il ya des risques impliqués et s’il vous plaît ne pas essayer sauf si vous êtes à la hauteur et avez fait vos recherches. Nous ne sommes pas responsables pour les réservoirs de s’écraser, ou votre acroporas devient de plus en plus de couleurs … tout cela est de votre propre fait.

 

%d blogueurs aiment cette page :