Résine PhosEX pond filter

269 Views

Demat

Une nouveauté pour ceux qu’il filtre en permanence sous résine PO4, la société JBL mais sur le marché « PhosEX pond filter »,un résine qui  élimine les Phosphate dans les bassins mais en faite le produit est  du PHOSEX ULTRAque beaucoup de monde utilise dans leurs  aquariums  eau de mer avec un prix bien moins chère : PhosEX pond filter 500g = 20 euros environ

 

Comparatif avec d’autres résine anti-po4

PHOS EX ULTRA 340g = 10 euros environ

Rowaphos 500 g = 35 euros environ

Phosban = 20 euros

 

Il existe d’autre conditionnemets : 1kg, 2,5 kg  

Kenavo

Nouveau bac

211 Views

Demat

des nouvelles du projet, avant toute chose je voudrais remercié un ami qui a fait toute les démarche auprès de chez PO 

les dimension de la cuve : 150x90x70 de haut sans renfort et de 15 m/m, 2 descentes d’eau de 40 m/m qui seront équiper de durso 
le chassis inox de hauteur de 90 cm 
la Décantation 100x75x50 de haut

pour l’éclairage rampe giesemann matrix 12x80w 

100 kg de sable ARAGAMAX SUGAR SIZED pour une couche de 8 cm 

1 wave box + 2 stream 2 8500 

je reçois le colis dans 15 jours, j’aurais besoin du monde pour transporter la cuve et de vider l’ancien aquarium 

Kenavo

Rapport de janvier a Mars 2010

185 Views

Rapport de janvier a Mars 2010

Demat

Me revoilà pour une période de 5 semaines, la période de pêche a été bonne malgré les attaques des pirates somaliens autour des Seychelles. Plusieurs thoniers espagnol et français ont été attaqués

Entre mes deux marées, j’ai visité l’ile aux cerfs : http://www.villadecerf.com/. Dommage que je n’avais pas un appareil photo étanche pour photographier le récif. Le récif est constitué de 80% de porite, de beaucoup de favia, et quelques rares colonies de caulastrea et d’acropora. En diversité de poissons beaucoup de poissons perroquets multicolore, de demoiselle divers, poissons papillons, une seul Pomacanthus , et quelques rares chirurgiens

Parlons du bac, 1 mois après mon départ, j’ai perdu la totalité des poissons (5 chirugiens, 1 vanille fraise, une demoiselle, 1 clown) par une bacterie « l’oodinium, maladie du velours » suite a l’introduction de 2 leucosternon

http://www.forum-recifal.com/viewtopic.php?f=7&t=4482

Les coraux on aussi  souffert, couleur  pale et des nécroses, je pense que c’est du a un manque de potassium. Je vais arrêter le protocole zeovith, et maintenir le bac de façon classique avant de changer de bac . Eh oui un chouillat plus grand ……. Mais je vous tiendrait au courant du nouveau projet

le bac en decembre 2009

212 Views

Demat 

 

Des news en photo du bac

imgp50391 

Les parametres du bac sont en hausse, calcium 44O, mg 1340, kh 8, grace au substrat extra coarse qui est dans mon rac deltec pf 601, mais je suis toujours en train de me batttre sur les nutriments pour les faire baisser (no3 15 mg)  

J’ai peut

 etre une piste sur la façon d’écumer le bac : écume sèche ou humide , je retire un peu moins d’un litre d’écume sur le bulbble king 200, une amélioration sur les couleurs et les polypes des coraux un peu plus déployer 

 

photos avec flash sur le goblet du bubble king et la hauteur de l’écume pour donner un ordre d’idée 

imgp5048 imgp5044m

 

J’utilise depuis un mois maintenant du potassium de chez kz, car la zéolithe a un effet secondaire de précipiter la potassium et les coraux palissent. La pousse des coraux en générale est très bonne voir fort, et même les boutures encroute la colle au bout de 15 jours 

 

Méthode décrite par kz 

« Un taux de Potassium faible se reconnait à ces symptômes :
Les Montipora arrêtent leur croissance, leur couleurs sont fades ou grisâtres, une bonne coloration sans Potassium est impossible. Avec un faible taux de Potassium, Poccillopora et Stylopora ont l’air d’avoir été sortis de l’eau, les polypes sont rentrés et la couleur est pâle, sans profondeur et comme délavée. Les Acropora bleus aussi semblent délavés. Les tissus des Seriatopora peuvent nécroser complètement en quelques jours. Les Turbinaria Reniformis arrêtent leur croissance.
Remarque :
N’augmentez pas les dosages prescrites sur l’étiquette. Le produit est fortement concentré. Nous recommandons de vérifier le taux de Potassium régulièrement ainsi que ceux du Ca et du Mg. »

je mets aussi une serie de photos prise par dessus le bac, j’ai fabriqué un caisson étanche 

80920080091600x1200

et des photos d’ensemble du bac 

je vous dit bonne fete de noel et a la prochaine 

fredeau

sapin de noel

Mode d’emploi du Photometre Hanna 93713

223 Views

Demat

NOTICE D’UTILISATION

HI 93713

Analyseur PHOSPHATE

Nous vous remercions d’avoir choisi un instrument de

la gamme HANNA….

La présente notice couvre l’ instrument suivant : HI 93713

Après lecture de ce manuel, rangez-le dans un endroit sûr et à portée de main pour toute consultation future.

SOINS et PRECAUTIONS

Cet instrument n’est pas étanche (protection IP 54) et ne doit pas être utilisé dans l’eau.

Si, par accident, il devait tomber dans l’eau sortez immédiatement la pile et laissez-la sécher.

Ne laissez pas l’instrument dans les « points chauds » comme la plage arrière ou le coffre d’une voiture.

Cet instrument contient des circuits électriques; n’essayez pas de le démonter vous-mêmes.

Otez la pile si vous devez ne pas utiliser l’instrument pendant une longue période. Rangez le dans un endroit bien aéré, frais et sec.

Contrôlez toujours la pile

En cas de fonctionnement « anormal » de votre instrument

Un symbole « V » – LOW BAT -, ou un double point décimal apparaît sur l’afficheur

Après un rangement de longue durée

Par temps froid

Afin que la connexion soit bonne, essuyez les bornes de la pile avec un chiffon propre et sec.

Ces instruments sont conformes aux directives de la Communauté Européenne suivante :

IEC 801-2 Décharges électrostatiques

IEC 801-3 Rayonnement radio-fréquences

EN 55022 Radiations Classe B.

PRELIMINAIRE

Déballez l’instrument et contrôlez son parfait état ainsi que la présence de tous les accessoires.

1 pile 9 V

2 cuvettes

1 bouchon de protection

Ne jetez l’emballage d’origine que si l’ensemble est complet et que l’instrument a été testé en parfait état de fonctionnement.

DESCRIPTION

GENERALE

Les Analyseurs d’ions spécifiques HANNA Instruments sont des instruments portatifs à microprocesseur permettant par une mesure colorimétrique de déterminer avec précision la concentration d’ions dans les eaux courantes ou les eaux de rejet.

Les réactifs utilisés sont, soit sous forme liquide, soit sous forme de poudre. La quantité de réactif à rajouter est dosée précisément dans chaque sachet.

Les codes spécifiques sont affichés pour permettre à l’utilisateur de reconnaître, à chaque instant, à quelle phase de la mesure il se trouve.

Les instruments ont également une fonction d’auto-extinction au bout de 10 mn de non fonctionnement pour augmenter la durée de vie des piles.

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT.

La couleur de chaque objet que nous voyons est déterminée par un procédé d’absorption et d’émission de rayonnement électromagnétique (lumière de ces molécules).

L’analyse colorimétrique est basée sur le principe que certains composants spécifiques réagissent avec d’autres par changement de couleur. L’intensité du changement de couleur correspond directement à la concentration de l’ion mesuré.

Lorsqu’une substance est exposée à un faisceau lumineux d’une intensité IO, une partie durayonnement est absorbée par les molécules et un rayonnement d’intensité I, plus petit que l’intensité IO est émis.

La quantité du rayonnement absorbé est donnée par la loi de LAMBERT-BEER

LOG IO/I = ε cd dans laquelle l’expression LOG IO /I = absorbance (A)

ε = Coefficient d’extinction molaire de la substance de la longueur d’onde

c = Concentration molaire de cette substance

d = Distance que le faisceau lumineux parcourt dans l’échantillon

Par conséquent, la concentration c peut être calculée à partir de l’intensité lumineuse de la substance déterminée par son rayonnement I.

Une diode électroluminescente monochromatique (Led) émet un rayonnement à une longueur d’onde unique éclairant le système avec une intensité lumineuse Io.

Puisqu’une substance absorbe toujours la couleur complémentaire de celle qui est émise ; par exemple une substance apparaît jaune parce qu’elle absorbe une lumière bleue, les analyseurs HANNA utilisent des diodes électroluminescentes qui émettent à une longueur d’onde déterminée une lumière complémentaire par rapport à la réaction colorimétrique.

La cellule photoélectrique mesure le rayonnement I qui n’a pas été absorbé par l’échantillon et le convertit en un signal électrique.

Le microprocesseur utilise ce signal électrique et le convertit en une valeur directement exprimée dans l’unité désirée.

La phase de mesure se décompose en deux opérations :

une procédure de mise à zéro

puis la procédure de mesure proprement dite.

La cuvette joue dans cette procédure, un rôle très important et nécessite par conséquent une attention toute particulière.

Il est important que la cuvette qui a servi à la mise à zéro et la cuvette qui sert à la mesure proprement dite, soit rigoureusement identique, pour reproduire les mêmes conditions de mesure.

Il est également nécessaire que cette cuvette soit propre et soit, par conséquent exempte de toute rayure, traces de doigts ou autres. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas toucher les cuvettes avec les doigts.

De plus, il est recommandé de toujours resserrer le bouchon de fermeture avec la même force.

TABLEAU DES DIFFERENTS CODES AFFICHES

En fonction de l’évolution de la mesure, l’analyseur d’ion spécifique va afficher les codes suivants :

Indique que l’instrument est prêt et que la remise à zéro peut être effectuée

Vérifiez la procédure et soyez sûr que vous utilisez la même cuvette pour faire la remise à zéro

QUELQUES CONSEILS BIEN UTILES

Les instructions ci-dessous résument les différentes précautions à prendre pour garantir une bonne répétabilité et une bonne précision des différentes mesures.

Ne laissez pas l’échantillon à mesurer trop longtemps dans les cuvettes après avoir rajouté les réactifs ; ceci entraînerait une coloration des différentes cuvettes.

Si la cuvette est placée dans l’instrument, il est nécessaire qu’elle soit absolument propre, donc

exempte de graisse, d’empreintes digitales ou d’autres facteurs pouvant entraîner une diffusion du faisceau lumineux émis.

Il est important que l’échantillon à mesurer ne contienne pas de matières en suspension ; ceci entraînerait des erreurs de lecture.

A chaque fois que la cuvette est utilisée, il est nécessaire de remplacer le bouchon de fermeture avec la même force.

Il est possible de réaliser plusieurs mesures simultanément, une fois que la remise à zéro à été réalisée.Toutefois, pour une plus grande précision, nous vous recommandons de faire une remise à zéro à chaque échantillon.

Lors de la dissolution des réactifs, il est souvent nécessaire d’agiter l’échantillon, ceci peut entraîner la formation de petites bulles d’air. Pour garantir des mesures précises, il est nécessaire d’évacuer ces petites bulles d’air par un léger tapotement contre le récipient.

mode d’emploi en PDF : http://www.hannacan.com/PDF%20(instructions%20FR)/manHI93713_fr.pdf 

 

osmoseur

271 Views

Demat

une anecdocte sur les nitrates que mon osmoseur me faisait bouillir au vue des résultats sur le photomètre

mon premier recours était de poster un sujet sur un forum: lien , mais les « fait ceci et les fait cela » m’agacent et les résultats no3 toujours pareils

j’ai commander une pompe booster,une cartouche anti nitrate et toujours des nitrates

je décide de potasser les pages jaunes pour me tourner sur un professionnel des appareils osmose

je pris entretien avec lui, et mon osmoseur, il le demonte tout a l’air d’etre bon a part le restricteur qui ne correspond pas a la membrane

il me parle aussi de l’odeur de l’eau de conduite(eau chloré), la cartouche d’origine de l’osmoseur n’est pas assez grande pour agir sur le chlore que je devrait installé en amont de l’osmoseur

note: une eau chloré brule la membrane et déteriore et laisse passé des mauvais élements dans l’eau

et j’ai en plus 1 litre de résine anti nitrate (a changé tous les 6 mois) et une membrane neuve correspondant au restricteur

pour l’instant l’osmoseur est en rodage la suite demain

pour les rectricteurs correspondant a la membrane

250 = 35 gpd

420 = 50 gpd

850 = 100 gpd

1000 = 150 gpd

Plan de la membrane

app0001

 

 

 l’osmoseur est controllé par TDS, c’est un appareil permettant de mesurer la conductivité en entrée est en sortie d’osmoseur.

il permet surtout de voir quand les membranes ou media sont à changer ce qui peut eviter certains soucis

 

le montage

osmoseur_modifié-2 osmoseur

vous trouvez tous les matériaux sur sur site de vente par correspondance : http://stores.ebay.fr/Groupe-Optima-Osmoseurs-accessoires?_trksid=p4340.l2563

le bac de phil56

246 Views

Demat

 

Des clichés prise chez phil, ce bac est une tuerie en couleur et des coraux en pleine forme, il existe des lien sur lien car ce bac est en eau depuis plus de 10 ans 

lien

lien

lien  

la description du bac maintenant

aquarium rectangulaire en verre de 15 mm,

Dimension :

L 300 x l 80 x H 80 soit 1920 litres.

Décor :

30% de roches vivantes 30% de meuliére et 30% de roches de synthèses et 5 à 10 cm de sable de corail

Lumière :

Eclairage par HQI 2 x 400 W , 3 x 250 W équipé chacun d’ampoule marine color 10000 k et par 8 tubes T5 bleus aquascience 54 W. T5 allumés 12 heures par jour et HQI 8h30

Filtration :

Décantation 200×70 x50 placé sous l’aquarium et qui contient tout l’équipement technique : Pompe de remontée Lagune 7000, écumeur Lio51, RAC 2000 Weipro, RAH fabrication maison, filtre fluidisé pour résine PO4 ou charbon en utilisation ponctuelle et réserve eau osmosée de 300 litres

 Brassage :

Le brassage est assuré par 2 Tunze 6130, 2 Tunze 6125 et 2 pompes Hagen 3500 l/h et 2 Resun 15000 /l/h.

Paramètres physico-chimiques :

NO3 : 1 mg /l photomètre
PO4 : 0,01 à 0,03 mg/l photomètre
KH 7 à 9 Salifert
CA 420 Salifert
MG 1350 mg/l
Densite 1025 réfractomètre
PH 7,90 8,35

Entretient :

Changement d’eau 10% tous les 15 jours, sel instant océan et eau de mer naturelle à l’occasion !
Iode et Strontium une fois par semaine.
Pas d’autre ajout

Invertébrés :

Acropora plus de 30 espéces,Montipora plateau 6 sp(rouge, vert, bleu, jaune, beige etc.. )
Montipora digita 10 sp,2 Euphyllia glabressens, 3 divisa et 1 ancora
Caulastrea 2 spTubinaria pelata, renifornis et mesenterina.
Pocillopora 4 sp,Sériatopora 6 sp
Hydnophora 3 sp,Catalaphyllia
Pavona 3 sp
,Plerogyra
Porites 2sp,Trachyphyllia
Merulina,Blastomussa 3sp
Acantastrea,Montastrea
Fungia 2spGorgone 2 sp
Zoanthus 4 spAnthelia 2 sp
Xenia,Ricordea florida
Actinodiscus,Stenopus
Arlequin,Ophiures
Holothurie,Nanards
Astrea ,Trochus

Poissons :

Chelmon
Hepatus
Shoal
Flavecens
LeucosternonNemateleotris 4
Anthias 6
Chromis 10
Macropharyngodon
Neocirrhites armotus

Place aux photos

ne soyez pas dégouter

 Kenavo

 

Éponges jugés essentiels recycleurs sur les récifs

198 Views

Demat

Éponges jugés essentiels recycleurs sur les récifs

Charles Darwin s’est posé la même question: comment les récifs coralliens peuvent survivre si bien pauvre en nutriments, les océans tropicaux? Le biologiste marin Jasper de Goeij mené des recherches sur cette question et a découvert que les éponges grotte de jouer un rôle important dans la survie des récifs coralliens.

«Le récif corallien est un des écosystèmes les plus productifs au monde», explique De Goeij. «Vous pouvez le comparer à une forêt tropicale. Cette production massive est extraordinaire parce que l’océan est très tropical, pauvre en éléments nutritifs. C’est pourquoi l’eau est si claire et bleue.Il n’y a rien dedans. C’est pourquoi les récifs de corail, sont également appelés oasis dans un désert. C’est encore un mystère quel point les récifs coralliens peuvent survivre dans un environnement pauvre en nutriments. Cela s’appelle aussi le paradoxe de Darwin.

Darwin a été l’un des pionniers de la recherche sur les récifs coralliens et a également été le premier à décrire ce problème. «  Afin de gagner plus de perspicacité dans le cycle alimentaire, De Goeij étudié le rôle d’éponges dans les grottes de corail.

«Le récif corallien est un des écosystèmes les plus productifs au monde; cette production élevée est exceptionnelle en raison de l’océan tropical est très pauvre en nutriments ».

éponge

Figure 1: Les éponges ont été jugés très importants recycleurs de nutriments sur les récifs coralliens (photo: Erik van Bommel).

Un récif corallien est créé par l’accumulation des squelettes de coraux, de petits animaux qui vivent en colonies.Au cours du processus d’accumulation, toutes sortes de cavités, des trous et des grottes sont créés aussi. «Très peu d’attention est toujours portée à ces grottes, car ils sont tellement sombres et semblent être inhabité. Si vous apporter une lumière là-bas, cependant, vous pouvez voir que les murs ressemblent à une immense peinture colorée », explique De Goeij, qui l’a vu de ses propres yeux. Cette palette de couleurs magnifiques est principalement due à des éponges grotte, qui se situent entre un et cinq millimètres d’épaisseur et couvrent les murs en couches minces.

Un récif corallien est créé par l’accumulation des squelettes de coraux, de petits animaux qui vivent en colonies.Au cours du processus d’accumulation, toutes sortes de cavités, des trous et des grottes sont créés aussi. «Très peu d’attention est toujours portée à ces grottes, car ils sont tellement sombres et semblent être inhabité. Si vous briller une lumière là-dedans cependant, vous pouvez voir les murs ressemblent à une immense peinture colorée », explique De Goeij, qui l’a vu de ses propres yeux. Cette palette de couleurs magnifiques est principalement due à des éponges grotte, qui se situent entre un et cinq millimètres d’épaisseur et couvrent les murs en couches minces.

«Très peu d’attention est toujours portée à ces grottes, car ils semblent inhabitées. Si vous briller une lumière là-dedans cependant, vous pouvez voir les murs ressemblent à une immense peinture colorée».

La matière organique dissoute

De Goeij découvert que ces éponges grotte de jouer un rôle important dans le cycle alimentaire des récifs coralliens. Des algues et des coraux produisent beaucoup de matières organiques. Parce qu’une grande partie de cette est dissous dans l’eau et est très difficile à briser, des organismes très peu de gens peuvent s’en servir comme aliment.

éponge

Figure 2: la division cellulaire dans les éponges sont extrêmement élevées; ces animaux de sortie en continu de cellules mortes dans l’eau, qui servent comme source de nourriture pour les habitants du récif. Ce recyclage biologique aide les récifs de réutiliser les nutriments précieux (photo: Erik van Bommel).

Si aucune organismes utilisent cette nourriture, il se lave sur le récif et dans l’océan. Cela équivaudrait à l’énergie qui s’échappent d’un système. De Goeij, cependant, a prouvé qu’une grande partie de la matière organique dissoute est reprise par les éponges grotte. Il a été capable de le déterminer en mesurant les quantités de carbone, d’azote et de phosphore – les éléments de base de toute vie sur terre – qui allaient dans les grottes et combien sortit.

« Il semble que 90% du régime alimentaire d’une éponge grotte est constituée de carbone organique dissous. Auparavant, on croyait que les éponges ont essentiellement alimenté sur les particules ».

De Goeij découvert que ces éponges grotte de jouer un rôle important dans le cycle alimentaire des récifs coralliens. Des algues et des coraux produisent beaucoup de matières organiques. Parce qu’une grande partie de cette est dissous dans l’eau et est très difficile à briser, des organismes très peu de gens peuvent s’en servir comme aliment. Si personne n’utilise cette nourriture, il se lave sur le récif et dans l’océan. D’énergie pouvaient s’échapper du système. De Goeij, cependant, a prouvé qu’une grande partie de la matière organique dissoute est reprise par les éponges grotte. Il a été capable de le déterminer en mesurant les quantités de carbone, azote et phosphore – les éléments de base de toute vie sur terre – qui allaient dans les grottes et combien sortit. Il semble que 90% du régime alimentaire d’une éponge grotte est constituée de carbone organique dissous (DOC),précédemment, il a cru éponges principalement nourris de particules.

Intestins

Mais qu’est-ce exactement les éponges faire de toute cette nourriture? Ils ne peuvent pas investir dans la croissance parce que l’espace est limité sur un récif de corail. De Goeij découvert qu’ils utilisent principalement la nourriture pour rajeunir leurs cellules. «Cellules Sponge fracture incroyablement rapide. Par comparaison, la division cellulaire dans l’intestin de souris prend au moins une demi-journée. Éponges prendre entre 5 et 6 heures. Selon De Goeij, éponges besoin de faire cela parce qu’ils entrent en contact avec la saleté tant. «Éponges filtres leur nourriture hors de l’eau. Parce qu’ils vivent dans un environnement pauvre en nutriments, ils ont parfois à la pompe 100 litres d’eau par jour. Cela augmente les chances d’une éponge entrer en contact avec toutes sortes de virus, de bactéries et de substances toxiques. Ces choses peuvent causer des dommages permanents. Afin d’éviter cela, l’éponge rajeunit constamment ses cellules. Fait remarquable, les structures les éponges utiliser pour tirer leur nourriture sont très similaires à l’intestin humain. «Les éponges sont environ 700 millions d’années et sont les plus anciens de nos ancêtres multicellulaires. Il ressemble à notre tube digestif n’a pas tellement changé au cours del’évolution.

Sponge culture

Ainsi éponges grotte constamment produire un flux énorme de cellules mortes qui – contrairement à la matière organique dissoute – peut facilement être mangé par les autres organismes sur le récif.

éponge

Figure 3: En utilisant une cellule d’écoulement, l’adoption et l’utilisation de carbone dissous par l’éponge peut être déterminée (Photo: Dr Jasper de Goeij).

De la recherche at-Goeij a résolu le paradoxe de Darwin? «Non, il n’a pas. Mais au moins, nous comprenons maintenant mieux comment un tel écosystème peut fonctionner – en recyclant de manière efficace. Il espère que ses résultats puissent être utilisées dans la culture d’éponges.«Ce n’est pas vraiment réussi pour le moment.Peut-être que nous allons réussir à mieux maintenant que nous savons exactement ce qu’ils mangent et comment les cellules croissent et meurent. « 

Médecine Tiny usines

De Goeij voit qu’il ya beaucoup de demandes pour les éponges cultivées. Parce que les filtres, ils sont en circulation, elles pourraient être utilisées pour purifier l’eau. Mais éponges contiennent également des substances qui pourraient être utilisés comme médicaments. «Les éponges sont des usines chimiques minuscule, mais les substances qu’ils produisent sont si compliquées qu’il est beaucoup trop coûteux de les synthétiser et les médicaments seraient inabordables. Il est donc important de développer de bonnes méthodes culturales pour les éponges. À l’heure actuelle, les médecines naturelles proviennent principalement de plantes et d’animaux qui vivent sur la terre ferme. Cependant, 70% de la terre est sous l’eau et la mer contient une foule de substances intéressantes.

Curriculum vitae

Jasper de Goeij (1977) est diplômé en tant que biologiste en 2001 à l’Université de Wageningen. En 2003, il a débuté ses recherches de doctorat à l’Institut Royal des Pays-Bas Sea Research. Son superviseur était le Prof GJ Herndl de l’Université de Groningen. La recherche a été financé par NWO. Sa thèse est en droit de l’élément du vélo sur les récifs coralliens tropicaux: La dérivation de carbone cryptique révélé. Lui et le Dr Ronald Osinga se poursuit ses recherches avec leur propre compagnie Porifarma (www.porifarma.com).

« De Goeij voit qu’il ya beaucoup de demandes pour les éponges cultivées. Filtres car elles sont impayées, ils pourraient être utilisés pour purifier l’eau. Éponges contiennent également des substances qui pourraient être utilisés comme médicaments. »

Références:

www.rug.nl

de Goeij, JM (2009). cycle des éléments sur les récifs coralliens tropicaux: La dérivation de carbone cryptique révélé. 192 pp. N ° ISBN: 978-90-367-3664-0.

 

 

 

 

Des news du bac novembre 2009

189 Views

Demat 

 

Quelques news du bac, car je mets pas mal de reportage sur le blog mais je parle très peu du bac

 

J’ai changés les ampoules et t5 pour rendre le bac bleu, j’ai mis des ampoules Radium 20000 kelvin acheter par Vpc , et les t5 j’ai mis du blanc , le rendu est très beau et font resortir la fluorencens des coraux 

 

les parametres reste très stable a part les no3 qui ne descende pas a cause de l’osmoseur 

KH 7

calcium 450 

MG 1280 

j’utilise depuis plus de 4 mois de l’aragonite «  A.R.M. REACTOR MEDIA COARSE« , plus besoin de sel de magnesium pour le stabiliser, vous trouverez d’autre info ici 

Hier , petite sortie a la ferme de Camaret, toujours entant de choix, de couleurs , et de variété divers, désolé pour les photos mais j’avais trop de reflet de neons su les photos mais j’ai pas pu résiter a ramener 3 boutures  

 

je dit a plus tard pour d’autre info mais je vous regarder les dernier clicher que j’ai fait 

Kenavo Fredeau

%d blogueurs aiment cette page :