Archives de catégorie : Les tutoriels

Ma méthode pour faire les changement d’eau

707 Views

Demat

Avant de vous montrer le tutoriel de la vidéo sur la méthode que j’utilise pour faire le changement d’eau, je vais vous expliquer le beaba du changement d’eau et a quoi vraiment ca sert et sur quelle fréquence.

Pourquoi changer de l’eau

Bonne question, en faite on va retirer de l’eau sale pour éviter et limiter l’accumation des nitrates et des matieres organiques non degradables et de maintenir un ph a une valeur correct. Le manque de calcium ou de certain element va équilibrer par ce changement d’eau

Combien de renouvellement d’eau

Je ne suis pas favorable au changement hedomadaire ni tous les quinzes jours, je suis pour un renouvellement mensuel, les sels qui soit pauvre ou riche contient des elements traces  que nous controllons pas que par des tests icp, et a forte dose c’est tres dangereux pour les sps et lps. Revenons sur la fréquence des changements d’eau, l’idéal est 10% a 25%  tous les mois.  On profitera de l’operation pour siphonner les sédimentations dans la cuves techniques et aussi dans le bac quand on peux.

📽 tutoriel 

Kenavo

N’hésitez pas à partager  sur les réseaux sociaux et à vos amis et a vous abonnez pour suivre les nouvelles vidéo

liker la vidéo merci 😉

—————————————-

 Pour vous abonnez a la chaine youtube : https://www.youtube.com/user/fredeau29240

—————————————-

Mon facebook: https://www.facebook.com/leblogdefredeau/

Mon site:  http://lerecifdubelon.com

Mon Instagram: https://www.instagram.com/fredeau_du_belon/

 

 

 

 

Commande Vpc chez Fauna marin

1769 Views

Démat

Ne trouvant plus trop de place et de choix de SPS dans ma région , j’ai testé une boutique en ligne allemande.

https://www.faunamarin.de

Ce site fonctionne en WYSWYG (What You See is What You Get), en gros c’est du vrai temps réel , vous achetez et la photo/référence disparait immédiatement de la page. D’ailleurs si vous commandez , pensez a enregistrer sur votre ordinateur les photos des frags/boutures.

Il faut donc visiter la page très régulièrement car les belles pièces partent assez vite et ca part très vite.

Coté réception /emballage , c’est exactement comment montre la vidéo si dessus. une caisse en carton rempli de nouille en plastique, dedans la caisse en polystyrène contenant les coraux, chaque coraux est emballé dans un sac ou dans des petites boites

📹 Vidéo de ma commande

N’hésitez pas à partager les réseaux sociaux sur les réseaux sociaux et à vos amis et a vous abonnez pour suivre les nouvelles vidéos

—————————————-

 Pour vous abonnez a la chaine youtube : https://www.youtube.com/user/fredeau29240

—————————————-

Mon facebook: https://www.facebook.com/leblogdefredeau/

Mon site:  http://lerecifdubelon.com

Mon Instagram: https://www.instagram.com/fredeau_du_belon/

 

Kenavo

 

les bactoball

849 Views

Demat

J »ai tester et qui est toujours en place les bactoball de chez fauna marin, pour voir l’effet sur les nutriment dans l’eau et aussi supprimé le zéobak de mon protocole

pour info :

Le protocole du belon

Fonctionnement

Grande efficacité du contrôle des éléments nutritifs

Les ‘Bacto Reef Balls’ contiennent des cultures de bactéries très efficaces qui contrôlent les niveaux de nutriments et aident à éviter la croissance des algues inesthétiques dans les aquariums d’eau salée. Ces résultats sont obtenus grâce à l’utilisation d’un matériau de support à libération lente dans le temps.

Composition spéciale

La composition unique du matériau de support a été spécialement développée pour une utilisation dans l’eau de mer. Il permet un approvisionnement régulier de diverses bactéries à ajouter à l’aquarium. D’autres matériaux tels que le gel agissent normalement comme source de carbone supplémentaire, et donc se dissolvent plus rapidement et rendent impossible la livraison contrôlée.

Dosage ingénieusement simplifié

Les ‘Bacto Reef Balls’ sont très faciles à utiliser. Il suffit de placer la quantité nécessaire de Reef Balls dans votre filtre et les remplacer toutes les 2 semaines lorsque la sphère d’origine est dissoute. La matrice de polymère stable à l’eau de mer permet aux bactéries d’être ajoutées lentement à l’aquarium. Un approvisionnement régulier de bactéries bénéfiques élimine la nécessité d’une administration quotidienne et des pics de dosage indésirables.

Naturel et ‘Reef Safe’

Les ‘Bacto Reef Balls’ sont le premier produit à base de bactéries à intégrer la technologie à libération dans une sphère. Les bactéries et matériau de support sont 100 % sures pour le récifal et aident promouvoir un aquarium sain et naturel. Dès que les bactéries sont introduites dans l’aquarium, les bactéries commencent leur tâche et réduisent azotes et phosphates. Le mélange de bactéries a été spécialement développé pour répondre aux besoins des aquariums récifaux en fournissant une culture bactérienne stable et diversifiée. Les bactéries en excès deviennent une source de nourriture pour les coraux et les protozoaires et sont écrémés par un écumeur de protéines.

DOSAGE :

2 Reef Balls / 100 Litres / toutes les 2 semaines directement dans votre filtre.

Les boules sont fabriqués à partir d’un polymère biodégradable. La réduction de la taille est normale.

Commencer par la moitié de la dose recommandée pour évaluer les besoins spécifiques de votre aquarium. Placez Bacto Reef Balls dans une zone d’écoulement élevé de votre filtre. Nous vous recommandons de placer les sphères dans une chaussette de filtration.

CONSERVATION :

BACTO REEF BALLS contient des bactéries vivantes qui vivent dans leur enveloppe de gel parfaitement protégé. Après ouverture, rangez le produit dans un endroit sombre et frais. Consommer les BBACTO REEF BALLS dans les 6-9 mois de l’ouverture.

📽 Vidéo

 

Mis en place

J’ai placé 42 billes dans le dispenser de chez colombo et placé pas loin de la pompe de remonté.

Ce que je peux constater au bout de 4 mois d’essai du produit, une limpidité de l’eau, pour les nutriments acutellement j’ai 1 ppm de no3 et 0,04 de po4. Une réaction sur le déploiement des polypes sur les sps.
A savoir que mon bac est bien peupler en poisson et je nourri plusieurs fois par jour

 

Je change les bactoreef tous les quinze jours et mis au frais

 

Coral Gum instant de chez tunze

504 Views

Demat

Présentation de ce produit Coral Gum instant de chez tunze

Coral Gum instant est une colle à boutures à deux composants pour la fixation sûre de coraux sur un support minéral. Elle ne dégage pas de matières nocives ou de particules dans l’eau de l’aquarium, résiste à la rupture tout en restant flexible et supporte une charge conséquent

 

La colle est dans un tube a deux bouchons a chaque extrémité, il suffit de prendre une boulette de pâte de chaque extrémité de la mélange et de fixer le corail, elle sèche très rapidement au contact de l’air et même sous l’eau.

moins de 5 minutes de durcissement, ne laisse pas de blanc dans l’eau, et l’écumeur ne monte pas en éruption.

🎥 Vidéo

Vous trouver ce produit en vente : https://www.zoanthus.fr/bouturage/2218-tunze-coral-gum-112-g-0104740-4025167010415.html

N’hésitez pas à partager les réseaux sociaux sur les réseaux sociaux et à vos amis et a vous abonnez pour suivre les nouvelles vidéos

—————————————-

Pour vous abonnez a la chaine youtube : https://www.youtube.com/user/fredeau29240

—————————————-

Mon facebook: https://www.facebook.com/leblogdefredeau/

Mon Instagram: https://www.instagram.com/fredeau_du_belon/

Kenavo

Mise en œuvre, utilisation et maintenance de l’osmoseur

983 Views

 

Pour notre Hobby, l’eau est un élément clé comme les roches vivantes, la lumière, elle constitue la réussite.

Avoir un osmoseur (appelé RO) avec une eau parfaite, est un bon point de départ pour avoir une récifal qui va tourner avec des paramètres optimum.

L’eau RO est utilisée quotidiennement pour faire l’appoint et périodiquement pour les changements d’eau et l’évaporation de l’eau via un système de remise à niveau d’eau.

Quand j’ai commencé en 2000, sur le récifal, j’avais un osmoseur deux étapes (charbon, sédimentation et membrane) après 18 ans, j’ai un osmoseur à 7 étapes pour avoir une pure (4 litres de filtres de résines désionisation)

Ce type de système, n’est pas a la porté de tous le monde, il y a des débutants et des malades (comme moi) cependant je vais d’écrire les différente pièces parcourir sur une vue d’ensemble des pièces de rechange qui, à long terme, vous permet d’économiser les coûts initiaux.

Lorsque vous achetez un système d’osmoseur, tous les filtres sont neufs et doivent être nettoyés, mais commençons par l’assemblage du même.

L’installation du filtre à sédiments dans l’ordre, puis le filtre à charbon suivi par la membrane et les résines désionisantes en fermeture.

Tous produits à base de charbons naturels, il est nécessaire de laver le filtre avant de les mettre en service. Il sera donc nécessaire de déconnecter le tube de sortie du charbon de l’étape suivante et il faudra faire couler l’eau dans le filtre pendant au moins 5 minutes. L’eau doit sortir cristalline.

Une fois que le filtre a charbon reconnecté, il passera à la membrane.  La membrane (dont la valeur en gallons ne fera pas l’objet de cet article), arrive dans une enveloppe scellée et imbibée d’un liquide conservateur qui doit être lavé. Il est conseillé de laisser passer au moins 30 litres d’eau avant de retenir la membrane utilisable.  Cette opération doit être effectuée avec le filtre de désionisation déconnecté.

Membrane 2 x GE-100 GPD

Une fois la membrane propre, on connecte le filtre post-osmose qui ne nécessite pas de lavages, mais, je préfère travailler quelques heures dans le vide (de 6 a 8 heures) et surtout vérifier au TDS mètre que la valeur diminue.

À ce stade, l’osmoseur est prêt à démarrer son travail après la première installation ou après une maintenance.

Maintenance du système d’osmose

 

Les installations d’osmoseur  sont équipées d’une vanne de rinçage. Cela permet de rincer la membrane d’osmose quand elle produit beaucoup d’eaux usées et pratiquement pas d’eau osmosé.  Si vous avez un système avec une valve de chasse, vérifiez qu’elle n’est pas en position de lavage. Il existe des systèmes automatiques par électrovanne. Ce nettoyage manuel doit être fait au moins une fois par semaine et absolument pas moins de 2 fois par mois, pour maximiser le rendement de la membrane.

Si le robinet est déjà dans la bonne position (ou si vous ne l’avez pas) et que l’eau de sortie dépasse de loin le rapport standard de 1: 3, il se peut que la pression du réseau soit insuffisante et que vous ayez besoin d’une pompe de booster.

Cependant, l’eau qui reste à l’intérieur de l’osmoseur est un risque de contamination, donc si nous l’utilisons rarement (disons moins d’une fois par semaine) et / ou pour de petites productions (moins de 5 litres à la fois), je suggère de jeter les 5 premiers litres produits.

La mesure de la TDS

000 ppm au tds pas mal generalement je suis a 5 ppm sur d’autres marque d’osmoseur

 

Chaque osmoseur doit être équipé d’un compteur TDS ou d’un conductimètre.

Cet outil dira quand il sera temps de changer les résines post-osmose.  Basé sur le TDS (total des solides dissous = total des solides dissous), voila comment je le lit:

  • TDS <2: eau utilisable;
  • TDS = 2: acheter des résines (ou au moins vérifier que vous les avez à la maison);
  • TDS ≥ 3: changer les résines immédiatement.

 Le changement de filtres

 

En ce qui concerne les pré-filtres, ils doivent être changés tous les 6 mois.  C’est une indication approximative, à adapter à l’eau que tout le monde fait avec son appareil.

Quant à la membrane, elle n’a pas de véritable échéance, on dit qu’elle devrait être changée tous les 5 ans, mais il n’y a pas de date précise, tout dépend du type d’eau que vous avez dans votre système d’eau de conduit. Quand même après avoir inséré de nouvelles résines, l’eau dans la production aura une valeur élevée de TDS.  Ou lorsque le perméat sort difficilement et que la vitesse de sortie chute drastiquement.

Une teneur élevée en carbonate de calcium dans l’eau du réseau entraîne une détérioration précoce de la membrane.  Pour cette raison, si on utilise un système d’osmose en aval, un adoucisseur d’eau, la durée de vie de la membrane sera beaucoup plus longue.

cartouche de resine ani cati, charbon actif, micro filtation

 

Catégorie : http://lerecifdubelon.com/?s=osmoseur

Kenavo

Le protocole du belon

1499 Views

[supsystic-tables id=null ]Demat

Je vais décrire le protocole que j’utilise depuis 6 mois sur mon aquarium, il faudra un taux de nutriment tres proches du zéro (po4 et no3)

Ultra Low Nutriments Système (ULNS)

L’ objectif de ce principe est d’ avoir une consommation « totale » des oligo-éléments, nutriments et éléments traces par cycle de 12 h.

Ce faisant, nous allons utiliser un support bactérien qui fonctionnera en « marche forcée » via un R.A.B dans lequel nous viendrons booster les bactéries par le biais d’ apports de carbones, les plus courants étant les Alcools et les Acétiques (vinaigre etc…) pour le type de bactéries ciblées: Bactéries hétérotrophes anaérobies qui sont les plus voraces.

Pour utiliser cette technique, nous devons prendre en compte le volume d’eau a épurer, en conséquence nous opposerons un volume de support bactérien ( Zéolithe ) que nous activerons avec nos sources de carbones organiques.

Ce taux d’ épuration une fois calculé pour être a 0 et toutes les 12 h, nous connaissons donc précisément ce que nous devons ajouter pour les besoins des coraux.

Pour vous donner une idée des calculs utiles et pouvoir vous même créer votre propre protocole ULNS voici un lien qui parle d’une station d’épuration mais qui reste la même chose sur le principe https://epnac.irstea.fr/wp-content/uploads/2012/08/exploitation-des-stations-dépuration.pdf

Voilà, si vous avez compris mon explication vous comprenez donc pourquoi il ne faut pas utiliser un protocole ULNS établis par une marque comme bon nous semble, que ce soit dans le choix des ajouts et leurs dosages conseillés ou le volume du support bactérien.
Une fois un protocole commencé, tout ce qui en découlera ne sera que proportionnel relationnel.

JM

Les doses que j’utilise pour avoir une bonnes pousses et de belles couleurs sur les coraux

-La zéolithe : 1 kilo pour 1000 litres
-Réacteur : débit 500 litres heures pour 1 kilos de zéolithe
-Les bactérie : 1 goutte pour 100 litres tous les 3 jours a condition que les po4 et no3 soit a zéro autrement tous les jours
-Sponge power : 1 gouttes pour 100 litres, une fois par semaine
-Coral vitalizer : 1 gouttes pour 100 litres, une fois par semaine
-Pohl’s extra : 1 ml pour 100 litres, une fois par semaine
-Reef vitaliser : 1 capsules pour 500 litres, une fois par semaine
-coral snow : 1 ml pour 100 litres tous les 3 jours
-Acro glow : 1 gouttes pour 100 litres, a combiner avec coral snow
-Amino acid : 1 gouttes pour 100 litres, tous les 4 jours
-Tropic marin Pro-Coral Zooton : 1 cuillere 500 litres une fois par semaine, distribution la nuit
-Oligo element fauna marin : 1ml pour 100 litres une fois par semaine

L’idéal dans ce protocole est de dosé chaque produit différemment par jour de la semaine, et de regarder les effets sur les coraux, car les produits sont très concentré et pour ne pas ce tromper, il faudra calculer le litrage exact de l’aquarium pour éviter les surdosages.

calcul du litrage net du bac par l’opération suivant :

Volume brut x 20% = litrage net

700 x 20/100 = 140 litres – 700 = 560 litres net

D’autre info sur mon site : http://lerecifdubelon.com/le-reef-of-belon-decembre-2017-nouvelle-resolution/

Par contre un cas de crash de votre bac, je ne suis nullement responsable a vous de trouvé le bon dosage pour vos animaux.

N’hésitez pas à partager les réseaux sociaux sur les réseaux sociaux et à vos amis et a vous abonnez pour suivre les nouvelles vidéos
—————————————-
Pour vous abonnez a la chaine youtube : https://www.youtube.com/user/fredeau29240
—————————————-
Mon facebook: https://www.facebook.com/leblogdefredeau/
Mon site: http://lerecifdubelon.com
Mon Instagram: https://www.instagram.com/fredeau_du_belon/

Kenavo

LA MAITRISE DU RAC (RÉACTEUR A CALCAIRE)

861 Views

La maitrise du RAC (Réacteur A Calcaire)

Devant le renouvellement incessant de questions sur « Comment faire marcher un RAC… ? »
J’ai enfin décidé de placer cet article, fruit de toutes mes recherches d’articles des plus sérieux arrangés à ma sauce et de mon vécu.

Le RAC (Réacteur à Calcaire) utilise le processus inverse de la calcification des coraux et autres éléments calcificateurs.
L’eau de l’aquarium y est injecté à faible débit, généralement à l’aide d’une dérivation, (par exemple, un petit tuyau à air greffé en partie haute sur le tuyau de la pompe de remonté).

Du CO2 est injecté dans le RAC contenant des Carbonates de Calcium sous forme cristalline (solide) (CaCO3). Le carbonate de Calcium se dissout par l’acidité de l’eau suivant la formule H2O+CO2= H2CO3 (l’acide carbonique), due à l’injection du CO2 (dioxyde de Carbone), et le Calcium en ressort avec principalement les Carbonates et bicarbonates.

L’acidité due au CO2 est partiellement neutralisée par la dissolution du calcaire, mais il faut rester prudent à ne pas injecter trop de CO2, ce qui pourrait enrichir l’aquarium en CO2 et faire descendre le pH, avec toutes les conséquences que cela comporte (Stress, algues, déséquilibre, etc.). Il faut donc veiller à réinjecter la sortie RAC à l’endroit le plus oxygéné possible, par exemple, dans l’écumeur ou dans la colonne d’eau de sortie du bac à la décante. Le pH remonte quasi illico.

Le RAC doit être empli de petites pierres de Carbonates de Calcium sous forme cristallines (CaCO3). Nous pouvons choisir un des différents substrats tel que ceux décrits ci-dessous. Évitez la calcite ou marbre blanc qui a tendance à libérer des Phosphates. Préférez l’aragonite, plus pure et qui se dissout sous un ph de 7,4 (le moins acide possible est préférable).

– l’aragonite ou A.R.M. (Aragonite Reactor Media) se dissout sous un pH de 7,5.
– La calcite ou marbre blanc se dissout sous un pH de 6,5.

Proportions des diffusions de l’ARM Extra Coarse Caribsea
– 590000 ppm de Carbonate (67,86%)
– 275200 ppm de Calcium (31,65%) (Le taux de Carbonate de Calcium étant de 99,51%)
– 2200 ppm de strontium (0,25%)
– 2000 ppm de magnésium (0,23%)

Proportions des diffusions d’un Carbonate de Calcium (Calcium Pro de GROTECH)
– CaCO3:  99,2%  (Carbonate de Calcium)
– MgCO3:  0,4%  (Carbonate de Magnésium)
– Fe2O3:  0,035%  (L’oxyde de fer(III))
– Al2O3:  0,1%  (oxyde d’aluminium)
– SiO2:  0,25%  (dioxyde de silicium (silicates))

Nous pouvons également compléter le RAC avec 10% de substrat riche en oligos éléments ; des squelettes de coraux durs (morts et propres) ou Coralith, Le Maërl (Algues calcaires) ou (et) encore des coquilles d’huitres concassées. Il est encore possible de remplir complètement le RAC avec les squelettes de coraux mais il est préférable de ne pas ressortir trop d’oligos (60% du RAC  serait un maximum). Soyez judicieux pour la côte part de ces substrats à oligos en tenant compte de vos ajouts (d’oligos) réguliers et ou du type de sel utilisé pour les changements d’eau. Il peut être très riche en oligos et traces.
En général, si le RAC est empli de coraux, il faut diviser par quarte ou plus, les posologies des apports d’oligos.

Substrats à oligos éléments
– Corail concassées ou Coralith (hydrocarbonates de Calcium) se dissout sous un pH de 7.15
– Coquilles d’huitres concassées se dissout sous un pH d’environ 7,5.
– Maërl concassé ou Lithothamne (Algues calcaires) se dissout sous un pH d’environ 7,5.

Préférez là encore le corail concassé qui est un substrat des mieux équilibré pour les besoins des coraux étant donné qu’il provient de ces derniers. Les coquilles d’huitres étant plus fortes en éléments ferreux et le Maërl peut diffuser un surplus de phosphates.

Pour éviter de faire baisser le pH de l’aquarium à cause de l’acide carbonique résiduel libéré en sortie du RAC, Il est fortement conseillé de tamponner le pH (en sortie) à l’aide d’une seconde colonne de Carbonate de Calcium ou encore, des Carbonates de magnésium (MgCO3), pour maintenir le magnésium.  Mais ce dernier substrat reste encore difficile à maitriser de part sa dissolution rapide déjà à pH de 7,5. Préférez dans ce cas pour un apport de magnésium, utiliser de la dolomite (CaMg[CO3]2) qui est une forme cristallisée du magnésium sur Carbonates de Calcium à dissolution plus lente. Dans tout les cas, il est préférable d’en mettre très peu pour éviter le surplus de dissolution du magnésium et entrainer des précipitations.
Tenez compte également que pour un ion de magnésium, ce Carbonate libérera également Calcium/Bicarbonates/Carbonates dont 2°KH.
Ne jamais mélanger le Carbonate de magnésium aux autres substrats car il se dissout beaucoup plus vite et par là augmenterai démesurément le KH puis précipitations Ca et Mg.

Remarques
Une consommation de 1°KH doit normalement correspondre parallèlement à une consommation d’environ 8mg/l de Calcium. Ceci étant, en dehors des précipitations éventuelles et ajouts.
Aussi, en dehors de cela, tenir compte qu’une augmentation de 1 ppt de salinité correspond normalement à une hausse de 13 mg/l de Calcium et 40 mg/l de magnésium ainsi qu’une augmentation de tous les éléments (oligos, traces….).

Réglages du RAC :

Les réglages des débits, (eau entrant dans le RAC et CO2) sont très importants. Le KH peut monter et le Calcium peut chuter, et inversement avec une influence directe sur le pH.
Le bac peut généralement se maintenir aux valeurs suivantes ;
Pour un KH de 8 – 9 et un pH à 8.3 le soir, le Ca devrait se situer aux alentours de 410 – 420 ppm.
N’utilisez pas de chambre de dégazage (précipitations, puis dérive de la valeur oméga). (La valeur oméga étant l’équilibre de base Ca, KH, pH rendu par le substrat du RAC.)
L’eau du RAC doit être claire et non laiteuse ce qui indiquerait une précipitation. La pompe peut s’endommager et le substrat peut se colmater.

Il est préférable de contrôler le débit avant l’entrée dans le RAC et de le vérifier à la sortie. Un débit en sortie plus faible indiquera une certaine pression dans le RAC, ce qui peut être due à un colmatage ou une sortie trop étroite. Evitez que le RAC soit totalement hermétique (en partie haute) de manière à libérer une éventuelle surpression. Si votre RAC n’a pas cette option, une astuce consisterait à greffer sur le couvercle un petit tuyau air surélevé de 10 ou 15 cm muni d’un petit robinet air à son extrémité qui restera légèrement ouvert.
Assurez-vous aussi qu’en cas d’arrêt de la pompe d’alimentation, le RAC ne se vide pas. Pour cela, le tuyau de sortie doit remonter au-dessus du RAC avant de redescendre.

Démarrage du RAC :
Tenez compte que plus vous descendrez le pH dans le RAC (par le CO2), plus vous augmenterez en KH et descendrez en Ca dans le bac, et inversement.
Par exemple, pour de l’aragonite (pH de dissolution à 7,4) un réglage sur 7,2 pH peut suffire pour une bonne dissolution.

Si vous utilisez un contrôleur pH, ne pas confondre le pH dans le RAC et le réglage de la consigne pH. Une fois le CO2 coupé, le pH du RAC descend généralement encore bien au-dessous de la consigne réglée. Par exemple, si la consigne est réglée sur 7,4 (à raison d’environ 2 bulles par seconde), une fois le CO2 coupé par l’électrovanne, le pH peut continuer à descendre vers 7,15. Il vous faut vérifier ce point en rapport à votre taux prévu pour une bonne dissolution avec un pH (RAC) le plus haut possible.

Réglez la consigne de déclenchement de votre pH mètre, au niveau du seuil de dissolution du média utilisé et affinez en rapport au pH minimum obtenu dans le RAC, vers 0,2 en dessous du seuil de dissolution (dans le RAC).

Autres points à prendre en compte avec les contrôleurs pH
Suivant les différents contrôleurs du marché, la consigne ne correspond pas forcément au point pH d’ouverture de l’électrovanne. Par exemple, la consigne peut être réglée sur 7,45 alors que le déclenchement (ouverture CO2) ne se produit qu’à 7,53 et le point de coupure CO2 intervient à 7,34 ; Ce qui n’empêche pas qu’une fois le CO2 coupé, le pH du RAC continue à descendre jusqu’à 7,17 pour remonter gentiment jusqu’que la valeur de déclenchement initial (7,53). Notez bien que le plus important à prendre en compte est l’acidité dans le RAC. Dans cet exemple, nous descendons à 7,17 alors qu’on sait que pour de l’aragonite, le substrat se dissout à partir de 7,4 et que nous avons une bonne dissolution à 7,2. Donc les paramètres de réglages sont corrects.

Dans les premiers temps, vérifier le taux KH du bac au moins toutes les 48 heures pour vous rendre compte des fluctuations et y réagir par les réglages CO2 et débit d’eau.
Pour un KH de 8° dans le bac, le KH de sortie du RAC devrait se situer vers 15° et même jusqu’à 25° si énormément de coraux.
Préférez un bon débit d’eau et moins de CO2 plutôt que l’inverse. L’inverse pourrait produire une dissolution trop forte dans le RAC, colmater le substrat et précipiter le Calcium qui précipitera à son tour le magnésium dans le bac.

Evitez de dépasser 1 à 2 bulles de CO2 par seconde ; le RAC pourrait engranger du Co2 en surface et de plus, c’est une précaution pour le cas où l’électrovanne viendrait à se bloquer.
Préférez  varier le débit plutôt que la consigne CO2.
Tant que le KH du bac n’est pas stable, Vérifier bien au moins tout les 2 jours les fluctuations du KH du bac et réajuster les débits en conséquence.
La valeur KH peut se situer entre 9 et 11° dKH pour un bon tampon du pH du bac vers 8,35 le soir.
La valeur optimale oscille souvent entre 10.2 et 10.6° dKH. Il ne faut pas non plus se focaliser sur une de ces valeurs, il s’agit surtout d’un équilibre viable, ‘La valeur Oméga’.

En eau de mer naturelle, le KH se situe de 7 à 12° dKH, le Ca autour de 420 mg/l et le pH entre 8,2 – 8,4.

Quelques exemples
KH entre   7 –  8,  Ca à 400 – 420, pH entre 8.1 – 8.3 … l’oméga est bon.
KH entre 12 – 14, Ca à 420 – 450, pH entre 7.8 – 8.0 … Ca peut aussi fonctionner mais attention aux poussées d’algues avec un pH faible déjà à partir de 8 pH. Il est préférable d’être très faible en NO3, PO4 et un bon taux Mg et dans un cas faible en nutriments, veiller aux nourritures coraux.
A l’extrême, KH à 20, Ca à 550, pH entre 7.6 – 7.9, Il suffit que le pH monte de 0.1 ou 0.2 pour précipiter le KH, Ca, puis Mg.

Paramètres de débit et consigne CO2 :

Vérifier au moins tous les 2 jours et réajuster les débits jusqu’à équilibre du bac (Calcium/KH) ; le pH devrait suivre.

Débit d’eau (du bac au RAC)
On règle le débit d’eau avant l’entrée dans le RAC et il est plus prudent de le vérifier à sa sortie en cas de colmatage ou de pression dans le RAC.
Pour un bac peu chargé en coraux dur, fixez le débit à près de 1% par heure du volume d’eau du bac et si chargé en coraux durs, 2% maxi.
Si le KH (du bac) augmente et le Calcium descend ; Augmentez légèrement le débit ; (le pH peut monter).
Quand vous augmentez le débit d’eau ; lors de la diffusion du CO2, vérifier que le pH (RAC) descende normalement (environ 0,01 par seconde) et non monter ou encore se stabiliser. Ce qui indiquerait que vous avez trop de débit par rapport à la diffusion CO2.
Si le KH baisse et le Ca monte ; diminuez légèrement le débit ; (le pH peut descendre).

pH du RAC (consigne de déclenchement du Co2)
Si le KH augmente et le Calcium descend ; monter la consigne pH de 0,10 à 0,15.
Si le KH baisse et le Ca monte ; descendre la consigne pH de 0,10 à 0,15.
Préférez  varier le débit plutôt que la consigne CO2.

Concrètement ; Débit et pH du RAC en rapport au KH/Ca, pH
– Plus le pH est acide, plus on sort du KH au dépend du Ca et voir du pH.
– Plus le débit est faible, plus longtemps l’acidité restera dans le RAC donc ça devrait augmenter le KH (si toutefois le pH RAC est assez faible).
Et inversement;
– Plus le pH est haut, plus on sort du Ca et voir du pH au dépend du KH.
– Plus le débit est fort, moins longtemps l’acidité restera dans le RAC donc ça devrait augmenter le Ca (si toutefois le pH RAC est assez faible)

Vous n’arrivez pas à stabiliser, le Ca s’envole ;

Problème :
Le Ca augmente démesurément par contre le KH est stable, vous avez diminué le débit d’eau au maximum pour minimiser la production Ca. Si vous augmentez la consigne au plus basique, vous risquez de ne plus avoir de dissolution et le KH risque également de descendre.
Solution :
Vérifier déjà si l’électrovanne n’est pas bloquée et la pompe turnover du RAC n’est pas en panne.
Faire des changements d’eau jusqu’à obtenir un taux de Ca normal.
Arrêter la diffusion de CO2 tant que le Ca n’est pas revenu à la normale ou placer une minuterie sur le contrôleur pH/Co2 et le faire fonctionner au mieux 2 – 3 heures vers la fin de journée et avec une consigne des plus acides de manière à n’obtenir que du KH.
Si le Ca à du mal à descendre, arrêter la production de CO2 et procéder par un ajout manuel de Carbonates de Sodium pour le maintient du KH et des changements d’eau assez conséquents jusqu’à obtenir la norme du Ca et voir même un Ca inférieur à la norme.
Ensuite, il sera conseillé dans le sens de la méthode Balling, de réajuster le Ca par des Chlorures de Calcium et voir également un apport de sels sans Chlorures de Sodium pour réajuster la balance ionique.

Dangers et intérêts d’un contrôle du pH/CO2 par électrovanne ou à vue, sans électrovanne ;

Pourquoi pas, faut voir l’intérêt et les inconvénients. C’est une question. La méthode sans contrôle se pratique couramment aussi. On pourrait aussi supprimer la pompe du turnover du RAC, ça marche aussi.

Finalement, les principaux dangers d’un RAC sont de le laisser sans surveillance, visant surtout les périodes de vacances.

L’utilité d’un contrôle du pH/CO2 par électrovanne est un confort et surtout la sécurité de pouvoir couper le CO2 quand l’eau du RAC est trop acide, ce qui finirait par augmenter le KH au dépend du Ca.
Contrairement à une méthode sans contrôle ; On n’a pas trop à se préoccuper du débit CO2 qui pourrait aller de 1 à 4 bulles /seconde si le contrôleur et tout le système est techniquement fiable ; mais il est vrai qu’on est jamais à l’abri d’une panne. On conseille alors par sécurité de toujours limiter le débit CO2 à un maximum de 2 bulles / seconde avec un débit d’eau assez conséquent de manière à éviter que l’entrée se colmate et que le débit se réduit ou s’arrête.
On a encore la possibilité de placer une minuterie pour plus de souplesse (confort) si la production (KH, Ca) est trop importante.

Vous me direz, dans une méthode sans contrôle ;
Pourquoi l’eau (RAC) serait trop acide si les réglages de dédits (eau/CO2) sont équilibrés ?

Par exemple, si le débit eau diminue ou encore si le débit CO2 augmente. Quoi que généralement le débit CO2 a plus de chance de s’arrêter que d’augmenter. Reste plus que la possibilité d’une diminution du débit eau et voir l’arrêt total.
Dans ce dernier cas, l’acidité (RAC) augmente constamment et le substrat colmate et la pompe du RAC se bloque et se retrouve HS.
Dans ce cas, le RAC se trouve dissocié du bac et ce dernier retrouve ses faiblesses sans RAC, entrainant la baisse dangereuse du KH et puis du Ca avec un danger sur la stabilité du pH.

Perso, je pense quand même qu’un contrôle par électrovanne reste un confort et une sécurité malgré les défaillances matérielles qui peuvent arriver.
En cas de panne de courant, l’électrovanne se ferme, le risque étant juste si elle ne se ferme pas.
C’est déjà plus sécurisé.

Kenavo

Chambre de dégazage

953 Views

Demat

un petit bricolage, la fabrication d’une « chambre de dégazage »

Dans un bac récifal très peuplé en coraux hermatypiques, l’importance des besoins journaliers en Ca entraîne à court terme une importante baisse du pH qui ne parvient plus en général à dépasser les 8.

mais a quoi ca sert ?

La chambre de dégazage sert a dissoudre le CO2 residuel de ce qui sort du RAC, de retirer un maximum le co2 qui vient de l’eau du rac en oxygénant a l’aide d’une chambre avec des bulleurs, ceci va faire monter le ph et obtiendra alors un ph plus fort que le rac, et aussi un ph fort dans le bac pour éviter acidose

La fabrication

un tube pvc percé dans le eau

une pompe a air de 400 litres heures

tuyau d’air

Diffuseur en bois de faire de la fine bulle

mise en place

plusieurs tests a été fait par vidéo

diffuseur céramique pompe a air 200 litres heures, le brassage n’est pas assez énergique

diffuseur en bois  pompe a air 200 litres heures, c’est mieux mais 🤔

2 diffuseurs en bois pompe a air 400 litres heures, et en musique 😂

Conclusion

Le rac a un ph 6,81 avant la chambre de dégazage et en sorti le ph atteint le 7,69en sortie de la chambre

 

Kenavo