Archives de catégorie : 08- Médiathèque

De jong fait une démonstration de bac pour l’interzoo 2016

161 Views

Demat

Plusieurs vidéos qui trainent sur les réseaux sociaux de ce fameux big bac de 2 mètres de long sur 2 mètres de large et sur 1 mètre de haut présenter au show interzoo de 216, il aura fallut 3 jours de montage, une pure folie et de merveille pour les yeux


pour s’abonner a ma page youtube : https://www.youtube.com/channel/UCS5JJD74NjBHD3zaAvIpU-A

Kenavo

Dans les coulisses du marché des poissons d’aquarium

105 Views

Chasser des espèces rares pour remplir les parcs aquatiques, c’est le travail de Gérard Carrodano. Cet ancien champion de chasse sous-marine approvisionne une cinquantaine d’aquariums en Europe. Une poignée de pêcheurs en France fait ce métier. Certaines espèces méditerranéennes pêchées à 20 ou 30 mètres de profondeur supportent mal une remontée brutale. Pour limiter la mortalité Gérard Carrodano a sa technique. Une fois capturés, les poissons sont installés dans des bonbonnes. Ils vont effectuer des paliers de décompression comme les humains.

Des poissons très surveillés

Un poisson n’a de valeur marchande qu’une fois acclimaté à la captivité. Avant d’être vendus, les poissons de Gérard sont nourris, soignés pendant des mois. Le but : garantir qu’ils soient autant à l’aise que dans leur habitat naturel. Difficulté de la capture, abondance ou rareté de l’espèce, le prix varie au cas par cas. 12 euros les Cauris, 400 euros pour un élégant poisson-papillon et jusqu’à 600 euros pour des raies quasi domestiques. Les pensionnaires de Gérard passeront ensuite de l’ombre à la lumière sous le regard des visiteurs d’un parc aquatique.


 

 

Le reef au mois d’avril 2016

158 Views

Demat

Petit news du bac mais en vidéo HD, 4 mois de protocole d’aquaforest et on continue l’aventure, que du bonheur et des couleurs

je met un rappel sur le protocole que j’utilise :

Mon protocole

2 kg de zéolithe est dans le fond du réacteur et je ne la bouge pas , 1kg de phosphate minus dans une chaussette et 500 gr  carbon (charbon actif) dans une chaussette changer tous les deux mois

ProbioS : 20 gouttes tous les deux jours, je vais passer a trois jours

NPPro : 20 gouttes tous les deux jours, je vais passer a trois jours

Coral A ; 1 goutte pour 200 litres d’eau tous les trois jours

Coral B: 1 goutte pour 100 litres d’eau tous les deux jours

Coral E: 1 goutte pour 200 litres d’eau tous les trois jours

Coral V : 1 goutte pour 200 litres d’eau tous les trois jours

Sans oublie le sel pro probiotic et j’alterne avec le reef salt

le lien concernant la gamme de produit : http://lerecifdubelon.com/les-produits-aquaforest-pour-mieux-comprendre/

Kenavo

 

Coral Biome sur BFM TV

128 Views

Fondée en 2011, la start-up marseillaise Coral Biome s’est lancée dans la culture d’invertébrés marins tropicaux, notamment du corail. D’après Frédéric Gault, le but est non seulement de percer dans le commerce de l’aquariophilie mais aussi d’aider dans la recherche de molécules potentiellement utilisables comme médicaments. En effet, Coral Biome est destinée à la production de coraux d’élevage à des fins de recherche contre le cancer. – Avec: Frédéric Gault, PDG de Coral Biome. – Good Morning Business, du mardi 9 février 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business

POISSONS D’AQUARIUM : UN COMMERCE DEVASTATEUR ?

190 Views

En Allemagne comme en France, les poissons d’ornement sont très appréciés. Mais, dans le monde entier, les bonnes pratiques en matière de pêche et d’élevage sont loin d’être respectées, ce qui diminue leur espérance de vie. Comment protéger ces poissons ?

En Allemagne comme en France, les poissons d’ornement sont des animaux de compagnie très appréciés. Ils sont souvent affublés de vénérables noms : poisson-cardinal de Banggai, poisson-ange duc ou encore chirurgien bleu. Les doux mouvements d’un aquarium apaisent nombre de personnes. Mais rares sont ceux qui se demandent dans quelles conditions ces animaux exotiques parviennent dans nos animaleries. Difficiles à contrôler, les filières de commercialisation existent dans le monde entier. En Indonésie, les pêcheurs travaillent souvent sans matériel de plongée et risquent leur vie pour une bonne prise. Malgré les importantes sanctions encourues, certains endorment les poissons avec du cyanure. Conséquences ? Un rendement accru, certes, mais des poissons souvent malades dont l’espérance de vie est faible.

En outre, le cyanure tue les coraux et d’autres animaux marins. Christiane Schmidt, chercheuse allemande en biologie marine, s’engage pour des méthodes de pêche, de transport et d’élevage plus respectueuses de l’environnement. En Asie et en Amérique du Sud, elle mène des campagnes de protection de la faune et de la flore auprès des pêcheurs et des commerçants.

Comment protéger les poissons marins destinés à nos aquariums ? Que peuvent faire les aquariophiles européens pour favoriser les bonnes pratiques en matière de pêche et d’élevage ? Pour répondre à ces questions, Émilie Langlade et Adrian Pflug, les présentateurs de Xenius, se rendent dans un aquarium berlinois.

AMBLARD méthode pour cultiver le corail en indonésie

169 Views

Cette vidéo présente notre méthode de culture de corail et l’utilisation de ce processus par notre biologiste marin, Vincent Chalias, qui vit et travaille à l’Indonésie.
Il a été montré sur les chaînes de télévision internationales telles que le National Geographic et Discovery Channel.
Toute mon équipe est très fière de ce film.
Nous tenons également à remercier Manu et kadek, nos partenaires locaux en Indonésie, car sans eux, rien de tout cela ne serait possible.
En tant que pionnier dans la culture de corail, nous pouvons être fiers de nous-mêmes que nous pouvons maintenant remplacer toutes les exportations indonésiennes de corail sauvage avec cultivées spécimens.
Lyndon Devantier, le célèbre corail international expert, reconnaît la qualité de notre travail dans ce domaine dans le film.
Vincent Chalias a été invité à participer à la conférence de l’aquarium marin de l’Amérique du Nord (2014) Macna à Denver, Colorado (Etats-Unis), Entre 29 et 31 août 2014, où il a présenté notre travail, de la recherche, et des projets dans le domaine de la culture de corail : http://macnaconference.org/2014/speakers/vincent-chalias/
Ce travail montre comment notre société est engagée à préserver l’environnement tout en préservant le tissu économique nécessaire pour la survie de tous.

HIDDEN GARDENS – Coral farming in Indonesia from wallacea films on Vimeo.

 

CORAUX : sorciers cherchent la petite bête

127 Views

Démat

C’est pas sorcier, le magazine de la découverte et de la science.

Les coraux ne sont ni des végétaux, ni de simples cailloux décoratifs… mais de minuscules animaux – des polypes – qui, pour la plupart, vivent en colonies de milliers d’individus. Ces lointains cousins de l’anémone et de la méduse doivent leur survie à une association avec une micro-algue à laquelle ils offrent protection et nourriture, et qui en échange leur fournit les nutriments essentiels à leur survie. Que cette fragile petite algue disparaisse… et les coraux se mettent à dépérir. Fred et Jamy sont partie en Nouvelle-Calédonie pour découvrir avec nous l’étonnante biologie de ces mystérieuses petites bêtes marines. Mission Les coraux les plus connus sont les coraux constructeurs : de générations en générations, ils édifient un squelette externe qui finit par former une véritable muraille sous-marine. Mais il en existe beaucoup d’autres ! Accompagné d’une spécialiste du corail – Claire Goiran – Fred plonge à la découverte des milliers d’espèces de ces animaux étranges qui se cachent sous les eaux de la Nouvelle-Calédonie. Il nous explique comment ils vivent, chassent et se reproduisent.

Kenavo