Le récif du belon mois d’avril 2012

Demat les amis

Comme d’habitude j’essaye une série de photos sur mon récif, j’ai acheté pas mal de frag d’acropora mais j’ai aussi retiré toute mes espece de montipora pour laissé la place aux divers frags

les acropora mis dans mon bacs:

1 acropora desalwii, a.granulosa, a. speciosa pris chez aquaplum’coraux

2 acropora loripes, a. austera, a. caroliniana, a. gomezi, a. jacquelinae, a. caardus, a. sp (pas de nom pour l’instant) pris chez corail33 

2 acropora millepora, 1 a. loripes pris chez animalis Quimper

et comme certain vont le remarquer, j’ai perdu mon A millepora bleu d’un RTN foudroyante (Rapid Tissue Necrosis) en une nuit il etait tout blanc, j’ai fait pas de recherche sur le net et j’ai trouvé ça:

copie du site: http://mars.reefkeepers.net/Articles/MaladieDesCoraux.html

La différence, pas toujours facile à percevoir, entre le blanchiment et le RTN consiste en une perte de tissu dans le RTN, alors que dans le blanchiment, le corail perd seulement (au début) toute couleur. Ici, la maladie se traduit pas la nécrose des tissus, à partir de la base du corail, jusqu’en haut. La vitesse de progression peut être extrêmement rapide : plusieurs centimètres par jour, et même des bouturages peuvent ne pas suffire à sauver la colonie. Il semble que cette maladie puisse être imputée à une bactérie présente dans les cellules des coraux, qui ne devient active que lorsque le corail est affaibli : Vibrio vulnificus. Il détruirait le lien entre les cellules et entre le corail et son squelette (Bingman 1997). De part la nature bactérienne de la maladie, la contagion est possible et peut emporter tout l’aquarium en quelques jours ( Delbeek & Sprung 1997) Comment éviter le RTN en aquarium :

– ne surdosez pas le charbon actif (Thiel 1997, Delbeek & Sprung 1994),

– n’exposez pas le corail à des changements de lumière trop rapide- n’exposez pas le corail à des changements de température trop rapide

– ne placez pas les coraux trop près les uns des autres (minimum 10 à 25 cm), car cela les stress (Siegel 1997).

– brassez fortement l’eau de l’aquarium : entre 15 et 20 fois par heure minimum : surveillez l’encrassement de vos pompes.

– n’achetez pas des spécimens qui montrent des traces de maladie

.- éliminer les animaux qui pourraient blesser les coraux et ainsi déclencher des attaques bactériennes.

je pense que j’ai surdosé le charbon actif deja que le bac est très oligotrophe en parametre, le faite d’avoir mis du charbon, il a retiré les oligo element du bac, il me reste une petite tete de cette acro esperont que je le garde car c’était mon chouchou

Kenavo et au mois de juin pour d’autres nouvelles

One Comment

on “Le récif du belon mois d’avril 2012
One Comment on “Le récif du belon mois d’avril 2012

Laisser un commentaire